Le Trois –

PUB

Jean-François Chanet : « La lutte contre les inégalités est l’une des missions de l’école »

Le 14 mai, les premiers écoliers retrouvent les bancs de l'école dans l'académie de Besançon.
Le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet, s'adresse aux élèves et parents d'élèves des écoles primaires.

Ce jeudi 14 mai, les premiers élèves de l’académie retrouvent le chemin des bancs de l’école, dans le cadre du déconfinement progressif entamé le 11 mai. Le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, revient sur les enjeux de cette décision de reprise.

Ce jeudi 14 mai, les premiers élèves de l’académie retrouvent le chemin des bancs de l’école, dans le cadre du déconfinement progressif entamé le 11 mai. Le recteur de l’académie, Jean-François Chanet, revient sur les enjeux de cette décision de reprise.

Les premiers élèves de l’académie retournent à l’école ce jeudi 14 mai. Une étape forte du déconfinement progressif entamé lundi 11 mai. « La lutte contre les inégalités a toujours été́ l’une des premières missions de l’École dans notre République, indique le recteur d’académie, Jean-François Chanet, dans un message aux élèves et parents d’élèves des écoles primaires. C’est la fidélité́ à ce combat de toujours pour le droit à l’instruction de chaque enfant qui a justifié́ cette décision. » Pour le recteur, il « importe » que les plus fragiles, les élèves en situation de handicap, les élèves décrocheurs ou en risque de décrochage « retrouvent le chemin de l’école ». « Il faut aussi consolider les acquis pour celles et ceux qui se trouvent à un moment charnière de leur scolarité́ », insiste-t-il. Grande section de maternelle, CP et CM2. Ces élèves sont prioritaires pour reprendre l’école. « La circulation du virus est toujours active. Nous nous devons donc de rester vigilants et de prendre toutes les précautions nécessaires. La santé des élevés comme de tous les adultes qui les accueillent dans les écoles est et restera notre première priorité́ », indique le recteur.

Choix des familles, mais instruction obligatoire

« Les professeurs prendront le temps de dialoguer avec les élèves pour expliquer la situation, les nouvelles règles de vie à l’école, écouter ce que chacun a à dire de sa vie pendant ces deux mois », déclare Jean-François Chanet. La volonté est de consolider les acquis et d’aider ceux qui n’ont pas pu continuer à travailler. « Cette rentrée ne sera pas la même pour tous, prévient le recteur. La liberté́ est laissée à chaque école d’organiser les emplois du temps jusqu’aux vacances. Les apprentissages se poursuivront soit en classe, soit à distance, comme pendant le confinement, soit encore dans le cadre d’activités sportives et culturelles qui vont être organisées en partenariat avec les collectivités. »

Le retour à l’école repose sur le libre choix laissé à chaque famille. « Cependant, il ne doit y avoir aucune exception à l’obligation d’assurer [l’instruction] à chaque enfant, en classe ou à la maison, prévient le recteur. Si l’enfant n’est pas dans sa classe, il doit donc rester en lien avec son école et suivre un enseignement à distance obligatoire. »

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts