Le Trois –

Haute-Saône: le mari tue sa femme avant de se suicider

Haute-Saône: un couple retrouvé mort dans une maison incendiée

Les faits remontent à vendredi : les premiers éléments de l’enquête confirme l’hypothèse d’un féminicide, suivi d’un suicide.

(AFP)

Les faits remontent à vendredi : les premiers éléments de l’enquête confirme l’hypothèse d’un féminicide, suivi d’un suicide.

Les résultats de l’autopsie d’un couple de quadragénaires trouvé mort vendredi dans sa maison incendiée, à Autoreille (Haute-Saône), ont permis d’établir que l’homme avait tué son épouse avant de se suicider, a-t-on appris ce mardi 23 juin auprès du parquet. D’après les éléments de l’enquête de gendarmerie, “le mari a tiré sur son épouse au cours de la nuit avec une carabine à canon scié, dont les munitions 9 mm ne font pas de bruit”, a expliqué le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic, lors d’une conférence de presse. Les deux enfants de 16 et 18 ans, présents dans la maison, n’ont pas entendu le tir.
Cette infirmière de 41 ans, qui travaillait de nuit, avait pour habitude de dormir le matin. Le lendemain, le mari âgé de 47 ans a profité de la sortie des enfants pour incendier la maison et se suicider avec l’arme, a poursuivi M. Dupic. “La raison de ce passage à l’acte est peut-être un état dépressif, suivi d’une décision radicale“, avance le magistrat.
Le quadragénaire, qui n’allait plus au travail, “semblait par ailleurs très jaloux, mais on ne sait pas si sa femme, âgée de 41 ans, avait prévu de se séparer de lui”, ajoute-t-il.
Le couple vivait ensemble depuis une quinzaine d’années et n’avait aucun antécédent de violences conjugales. “C’est la stupéfaction pour toute la famille” et notamment pour les trois enfants de l’épouse, souligne M. Dupic. Le couple n’avait pas d’enfant ensemble.

L'alerte donnée par le fils de la victime

Les secours ont été prévenus par le fils de 18 ans de cette femme, qui a vu un violent incendie prendre dans la maison qu’il venait de quitter pour aller faire des courses. Les pompiers ont maîtrisé le sinistre, puis découvert deux corps à l’intérieur. La femme a été retrouvée en partie brûlée dans sa chambre à l’étage, et lui sur le canapé, au rez-de-chaussée, l’arme à ses pieds.
L’autopsie a révélé deux impacts de balle tirés à bout portant: l’un au niveau de la tête de l’épouse, l’autre sur la tempe de son mari. Trois jerricans vides ont été trouvés au rez-de-chaussée de la maison.
L’enquête, ouverte pour recherche des causes de la mort, a été confiée à la brigade de recherches de Vesoul.
L’AFP a recensé 30 féminicides présumés depuis le début de l’année. En 2019 selon un décompte de l’AFP, au moins 126 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tous les trois jours en moyenne.

Nos derniers articles

L’heure du grand ménage

Le retour de la belle saison est pour beaucoup l'occasion de nettoyer son foyer de fond en comble. En effet, après les mois d'hiver, pendant lesquels les logements ont tendance à être fermés et moins aérés, le printemps est le moment idéal pour ouvrir grand les fenêtres, aérer les pièces et procéder à un nettoyage en profondeur pour éliminer la poussière accumulée, les toiles d'araignées et autres résidus.

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts