Le Trois –

PUB

Entre RTL et Sochaux, c’est l’amour vache

Louis Bodin au stade Bonal à Sochaux. | ©Le Trois - E.C.
Reportage
« Qu’est-ce qu’on fout là ? » Le ton est donné par l’humoriste Philippe Caverivière. Avec Amandine Bégot et Louis Bodin en prime, l’équipe de RTL a délocalisé une partie de la rédaction pour sa matinale jeudi 11 janvier au stade Bonal à Montbéliard.

Maillots floqués à leurs noms dans le dos, l’équipe RTL a animé devant 150 spectateurs son émission en direct de 7 à 9h, en partenariat avec l’Est Républicain. Deux choix étaient possibles pour cette animation : le stade Bonal, ou l’usine de Stellantis. C’est le stade Bonal qui a été choisi pour mettre en exergue l’histoire du club qui a été sauvé cet été. « C’est un conte de fées », répète à plusieurs reprises la journaliste Amandine Bégot, accompagnée de Louis Bodin et Philippe Caverivière. Mais l’usine de Stellantis a aussi été mise en avant, avec un passage en direct du journaliste Christophe Bourroux essayant la nouvelle E-3008 (découvrez les prix ici). 

Pierre Wantiez, directeur délégué du FCSM, Léna Chatonnay, salariée Sociochaux et membre de la commission communication et du conseil d’administration, ou encore le maire de Sochaux, Albert Matocq-Grabot, ont fait des passages remarqués dans l’émission. “On a réussi à mobiliser suffisamment d’énergie de toutes origines pour que l’impossible se fasse et que le club survive”, a commenté Pierre Wantiez, président délégué du FC Sochaux-Montbéliard au sujet du sauvetage en direct. On a aussi pu retrouver Jean-Claude Plessis, le président du club, par téléphone. RTL a fait la part belle au FCSM et à son histoire, son sauvetage, en mettant en avant tous les acteurs dont les Socios. 

« C’est mon poing dans la gueule »

Ce qui a marqué cette matinée : l’humour et les tacles de Philippe Caverivière. C’est grâce à ces fameuses répliques sur Sochaux, ville qu’il taquine régulièrement, que cette délocalisation a eu lieu. Tout comme cela était arrivé à Limoges, où la rédaction s’est déjà délocalisée. Mais là, il y a une petite émotion en plus : l’humoriste a habité à Montbéliard. 

Avant même sa chronique, il commence fort : « Le prochain qui me dit à Paris qu’il faut un peu froid, c’est mon poing dans la gueule. À Sochaux, il fait froid. À Paris, il fait frisquet. » Il compare son expérience à celle de Mike Horn. « On est à l’état sauvage. » Le public, évidemment, en a pris pour son grade, hilare : « On salue le public présent ce matin, en même temps, un jeudi à 6 h à Sochaux, est-ce qu’ils avaient vraiment autre chose à foutre ? Merci à nos amis chômeurs et retraités d’être venus. »

Le stade Bonal n’a pas été oublié dans sa première chronique : « On est au stade Bonal, vous connaissez le stade terminal, c’est le stade d’après », ni le FC Sochaux en lui même : « Le FC Sochaux a du mal à recruter, un footballeur sur deux fait une tentative de suicide [en vivant à Sochaux, NDLR]. Ici, le problème, c’est pas les ligaments croisés, c’est les pendaisons ».

La ville de Sochaux a été sauvé par la neige : « Sophie, notre rédactrice en chef, nous disait hier soir avec candeur : ‘avec la neige, on ne se rend pas compte que c’est moche’. Vous pourrez la lyncher à la sortie”, plaisante Caverivière. Mais quand même, il ne fallait pas partir fâché. Alors, Amandine Bégot a demandé au maire de Sochaux s’il n’était pas vexé : « Je suis toujours heureux quand on parle de Sochaux. En bien ou en mal. Alors j’espère que vous allez continuer ! », a-t-il rétorqué. Les spectateurs repartent, ravis. Quelques-uns, encore, lecteurs de l’Est Républicain tiré au sort, ont pu profité d’une entrevue avec l’équipe de RTL. 

Philippe Caverivière a pris la pause plus d'une fois ce jeudi. | ©Le Trois - E.C.

Nos derniers articles

Sochaux : l’aventure du Mattern Lab est officiellement terminée

L’assemblée générale du Mattern Lab a entériné, ce lundi 15 juillet en fin d’après-midi, le principe de liquidation de l’association, apprend-on auprès de l'association.

Mandeure : la maison du maire touchée par incendie, la piste criminelle envisagée

Un incendie s'est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche au domicile du maire de Mandeure, Jean-Pierre Hocquet, a indiqué lundi le procureur de la République, précisant que la piste d'un acte volontaire est envisagée.

Le nord Franche-Comté placé en vigilance orange aux orages ce lundi

Vingt-deux départements du Centre-Est et du Nord-Est de la France sont placés en vigilance orange "orages" pour la journée de lundi, selon Météo-France, dont le Doubs, le Territoire de Belfort et la Haute-Saône.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts