Le Trois –

PUB

Dopage : devant le Conseil d’État, le rejet d’un recours d’Ophélie Claude-Boxberger préconisé

Dans l'affaire Claude-Boxberger, l'audience pour "empoisonnement" aura lieu le 17 décembre
L'athlète Ophélie Claude-Boxberger pourrait reprendre en novembre la compétition.

Le rejet d’un recours de la spécialiste française du 3 000 m steeple, Ophélie Claude Boxberger, contre sa suspension provisoire après un contrôle positif à l’EPO, en septembre 2019, a été préconisé jeudi devant le Conseil d’Etat, qui a mis sa décision en délibéré.

(AFP)

Le rejet d’un recours de la spécialiste française du 3 000 m steeple, Ophélie Claude Boxberger, contre sa suspension provisoire après un contrôle positif à l’EPO, en septembre 2019, a été préconisé jeudi devant le Conseil d’Etat, qui a mis sa décision en délibéré.

Lors d’une très brève audience, où l’athlète française était absente, la rapporteure publique, Sophie Roussel, a demandé que tous les moyens juridiques soulevés par Claude-Boxberger soient repoussés, notamment celui selon lequel cette suspension provisoire porterait atteinte à sa présomption d’innocence.

Le Conseil d’État avait déjà repoussé en janvier un premier recours déposé en référé. L’athlète de 31 ans, suspendue par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) le 4 novembre, après qu’un contrôle antidopage du 18 septembre eut révélé la présence d’érythropoïétine (EPO) dans ses deux échantillons de sang et d’urine, est au coeur d’une affaire rocambolesque.

Lors d’un rebondissement spectaculaire fin novembre, celui qui l’assistait dans sa préparation, Alain Flaccus, également compagnon de sa mère, s’est accusé en garde à vue de lui avoir inoculé une dose d’EPO à son insu, pendant qu’elle s’était assoupie, le 12 septembre lors d’un stage en altitude à Font-Romeu. Deux semaines plus tard, la Française avait participé aux Mondiaux de Doha sans briller.

Plainte contre Alain Flacchus

Au coeur d’une histoire familiale tourmentée, Ophélie Claude-Boxberger avait ensuite expliqué avoir des années plus tôt dénoncé, sans porter plainte, des faits d’agression sexuelle contre Alain Flaccus, alors entraîneur dans son club devenu le Montbéliard Belfort Athlétisme (MBA). Après ses aveux, elle a cette fois déposé plainte pour empoisonnement.

Selon sa propre version, Alain Flaccus aurait agi par jalousie envers le médecin de l’équipe de France Jean-Claude Serra, avec qui la demi-fondeuse entretient une relation sentimentale. Il espérait que les déboires de l’athlète rejailliraient sur le médecin, depuis licencié par la fédération. Désormais, la Française, qui clame son innocence, attend d’être convoquée devant la commission des sanctions de l’AFLD, où elle encourt jusqu’à quatre ans de suspension, sauf si elle démontre qu’elle n’a commis aucune faute ou négligence.

En parallèle, le parquet de Paris a ouvert fin novembre une information judiciaire, notamment pour trafic de produits dopants, confiée aux juges d’instruction du pôle santé publique du tribunal judiciaire de Paris.

Nos derniers articles

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

En campagne, Florian Chauche dénonce « un racisme décomplexé »

Une plainte a été déposée par l’un des militants tractant pour Florian Chauche, le député sortant du Territoire de Belfort. Un climat hostile lors de cette campagne est décrié par les militants.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts