Le Trois –

PUB

Dijon : nouvelles fouilles aux Grésilles, huit interpellations

Violences à Dijon: nouvelles fouilles aux Grésilles, huit interpellations
Le quartier des Grésilles est situé au nord est de Dijon.

Une nouvelle opération de recherche d’armes a été menée dans le quartier des Grésilles, à Dijon, ce mercredi matin. Huit interpellations ont été faites. Ces opérations sont menées à la suite des violences observées du 12 au 15 juin.

(AFP)

Une nouvelle opération de recherche d’armes a été menée dans le quartier des Grésilles, à Dijon (Côte-d’Or), ce mercredi matin. Huit interpellations ont été faites. Ces opérations sont menées à la suite des violences observées du 12 au 15 juin.

Une troisième opération de recherche d’armes, lancée mercredi matin à la suite des violences survenues du 12 au 15 juin à Dijon, a conduit à l’interpellation de huit personnes, a-t-on appris de source judiciaire.

L’opération, la troisième en moins d’une semaine dans le quartier sensible des Grésilles, a notamment permis de saisir une réplique factice d’arme semi-automatique et une autre de pistolet mitrailleur, ainsi qu’un pistolet d’ordonnance, des cartouches, un couteau, a indiqué le procureur de la République, Éric Mathais, dans un communiqué.

Comme la dernière fouille, qui avait mené lundi matin à neuf interpellations, cette nouvelle action s’inscrit dans le cadre du “plan local d’actions judiciaires contre armes et stupéfiants” (Placsa), un travail de fond qui a été accéléré à la suite des récentes violences urbaines, a précisé le procureur.

Sur les neuf individus interpellés lundi matin, la garde à vue d’un mineur a été levée tandis que les huit autres ont fait l’objet d’une nouvelle prolongation d’une durée maximum de 48 heures, soit jusqu’à vendredi matin, a-t-on indiqué de même source.

Série de violences du 12 au 15 juin

L’opération de lundi matin avait permis de saisir trois carabines démontées et des sacs contenant entre 2 et 3 kilogrammes de cartouches. Ont également été découverts des tubes servant de lanceurs à tirs de mortiers. De faibles quantités de cannabis, de cocaïne et d’héroïne ont aussi été saisies, ainsi qu’une somme totale de 3 150 euros.

Vendredi, lors de la première opération, de la résine de cannabis, un couteau, 25 cocktails molotov, ainsi que des plaques minéralogiques belges avaient été saisis. Aucune interpellation n’avait alors été effectuée. Ces fouilles font suite aux violences survenues du 12 au 15 juin, aux Grésilles notamment, lors desquelles des hommes encagoulés étaient apparus sur des vidéos munis de ce qui semblait être des fusils d’assaut ou des pistolets automatiques. Le procureur a récemment souligné que certaines de ces images n’avaient pas été tournées à Dijon.

Ces violences ont eu lieu après une série d’actions de représailles lancées par des membres de la communauté tchétchène, qui voulaient se venger de l’agression d’un adolescent qu’ils imputent à des dealers des Grésilles.

Dans l’enquête concernant ces faits, six Tchétchènes ont été interpellés jeudi. Deux ont été mis hors de cause, tandis que les quatre autres ont été mis en examen, dont trois placés en détention provisoire. Le quatrième suspect est resté libre sous contrôle judiciaire.

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts