Le Trois –

PUB

Covid: dégradation en Bourgogne Franche-Comté, stabilité dans le nord Franche-Comté

Le tableau des indicteurs de ce vendredi 16 octobre.
Le tableau des indicteurs de ce vendredi 16 octobre.

Tous les départements de la région ont atteint le seuil d’alerte, sauf le Territoire de Belfort : à l’hôpital du Nord Franche-Comté, le nombre d’hospitalisations a augmenté (17), mais le taux d’incidence est stable dns le Territoire. Voici, in extenso, le communiqué de l’ARS de ce vendredi 16 octobre

« de la circulation virale à l’échelle nationale se mesure aussi en Bourgogne-Franche – Comté, où elle appelle une réaction forte et rapide qui appartient à chacun d’entre nous, indique l’ARS dans son bilan hebdomadaire. Les congés qui s’ouvrent doivent être placés sous le signe du respect des règles de prévention et de protection.
Le net rebond de l’épidémie qui justifie l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire national s’observe en Bourgogne-Franche-Comté, où la situation s’est fortement dégradée la semaine dernière.
La région affiche un taux d’incidence supérieur à 125 pour 100 000 habitants en population générale et à 100 /100 000 chez les personnes de plus de 65 ans, à risque de développer des formes graves du coronavirus.
La hausse de ces indicateurs se conjugue avec une augmentation du taux de positivité des tests, ce qui témoigne d’une circulation du virus toujours plus intense dans la région.

Premiers transferts de patients

Par voie de conséquence, la pression sur le système de soins continue de s’accentuer avec environ 30 hospitalisations en moyenne par jour (contre 12 la semaine dernière), plus de 4 par jour en réanimation.
La part relative des patients atteints par le coronavirus dépasse désormais 20% d’occupation des lits de réanimation installés dans la région.
L’ARS a donc demandé aux établissements de santé de la région d’activer le premier niveau des plans d’augmentation des capacités d’hospitalisation préparés dans chaque territoire et de réviser la programmation de leurs activités programmées en conséquence. De premiers transferts de patients entre établissements sont intervenus cette semaine, afin d’équilibrer la charge sur les services de réanimation des hôpitaux de la région.
Chaque établissement pourra être amené, dès que nécessaire et à son initiative, à activer son plan blanc.

Plus de 2 200 signalements

Le contact-tracing assuré par les médecins généralistes, l’Assurance maladie et l’ARS pour « tester, alerter protéger » et casser les chaînes de transmission le plus en amont possible requiert une forte mobilisation des équipes.
Plus de 2 200 signalements de regroupements de cas ou situations en collectivité ont été opérés auprès de l’Agence Régionale de Santé depuis la levée du confinement ; près de 700 sont actuellement en cours d’investigation, de traitement ou de suivi, dont 15 clusters.

La règle des 6

L’état d’urgence sanitaire mis en place par le gouvernement a pour objectif de freiner l’épidémie
Au-delà des mesures réglementaires prises dans ce cadre, il revient à chacun d’entre nous d’être acteur de la lutte contre le virus en adoptant au quotidien les réflexes de notre vie avec le virus :
– Gestes barrières systématiques : lavage régulier des mains, maintien de la distance physique,
port du masque…
– Aération régulière des espaces clos
– Limitation des contacts sociaux, en particulier lors des rassemblements conviviaux que chacun doit s’efforcer de limiter à 6 personnes à maximum

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts