Le Trois –

PUB

Chevaux maltraités et squelettiques en Haute-Saône : prison avec sursis requise

En janvier 2017, la SPA avait saisi 44 chevaux et 29 chiens détenus dans des conditions sanitaires indignes dans l’élevage situé à Gézier-et-Fontenelay.

Un poulain agonisant, des chevaux blessés, maltraités et squelettiques: six mois de prison avec sursis ont été requis jeudi à Vesoul contre une éleveuse de 35 ans, à laquelle 44 chevaux et 29 chiens ont été retirés il y un an.
Le tribunal correctionnel de Vesoul rendra sa décision le 8 février à 9 h. La procureure Julie Bressand a également demandé au tribunal d’interdire à la prévenue d’exercer une activité d’élevage pendant cinq ans. Elle a notamment souligné la “mauvaise foi” et “l’improvisation totale” de la jeune femme, qui gérait seule une exploitation ayant accueilli jusqu’à plus de 100 équidés.

“J’ai fait avec les moyens et la structure que j’avais. Jamais mes chevaux n’ont manqué ni de soins ni de nourriture”, a pour sa part soutenu la prévenue, poursuivie pour “mauvais traitements” sur les chiens et les chevaux de son exploitation, de mars 2016 à janvier 2017. En janvier 2017, la SPA avait saisi 44 chevaux et 29 chiens détenus dans des conditions sanitaires indignes dans l’élevage situé à Gézier-et-Fontenelay (Haute-Saône).

Les équidés, notamment des pur-sang arabes égyptiens, ont été retrouvés extrêmement maigres, déshydratés, dans des enclos insalubres et parfois dangereux. Un poulain agonisait, une plaie ouverte au poitrail. Il a été euthanasié.
Une propriétaire a raconté devant le tribunal le sort subi dans l’exploitation par sa jument, pleine, retrouvée “couchée, squelettique, couverte d’escarres et pourrissant sur place”. La jument a finalement pouliné de manière prématurée, son poulain est décédé et elle a dû être euthanasiée. Les chiens – des bouviers bernois et des laïkas – dormaient sur le sol gelé, à même leurs excréments.

L’éleveuse, diplômée en tourisme équestre, “a tout fait pour avoir une exploitation qui fonctionne”, a plaidé son avocat, Me Jérôme Pichoff. “Mais elle a voulu grossir cette exploitation, ça l’a dépassée. C’était une erreur économique majeure” et “elle s’est retrouvée otage de la situation et de son cheptel, ça n’a rien d’intentionnel”, a-t-il ajouté. La jeune femme devait également être jugée jeudi soir pour des faits de “harcèlement moral” envers une apprentie âgée de 16 ans qui avait alerté les autorités sur l’état de santé des animaux.  Cette “lanceuse d’alerte” s’est suicidée en août 2016, cinq mois après la rupture de son contrat d’apprentissage avec l’éleveuse. La prévenue a “participé à un contexte qui a favorisé le suicide de l’adolescente, même si elle n’en est pas responsable”, a estimé le procureur  de Vesoul, Emmanuel Dupic.

(AFP)

Nos derniers articles

Vellescot : l’écloserie de Philippe Courtot, un savoir-faire en danger

Philippe Courtot est le seul pisciculteur de Franche-Comté à posséder une écloserie. Il devra bientôt prendre sa retraite. Son savoir-faire est en danger. Pour faire part de ses inquiétudes, il a convié préfecture et élus.

Fesches-le-Châtel : Cristel, la revanche de l’inox face à la menace PFAS

Numéro un des fabricants d’articles culinaires en inox, l’entreprise Cristel, localisée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs, ne cesse de grandir depuis 2020. Rencontre.

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts