Le Trois –

PUB

Brocanteur torturé à mort à Besançon: perpétuité requise contre le meurtrier présumé

Le verdict est attendu dans l’après-midi.

La réclusion criminelle à perpétuité a été requise ce vendredi à l’encontre d’Ali Kaabouche, 31 ans, accusé d’avoir torturé à mort un brocanteur de 63 ans pour lui voler quelque 50000 eu € en liquide, en 2013 près de Besançon. “Vous avez torturé ce monsieur. Est-ce que vous êtes allé pour le tuer ? Non. Est-ce que vous êtes allé pour le voler ? Oui. Mais les choses ont mal tourné, parce qu’il a résisté”, a dit à l’accusé la représentante du parquet, Margaret Parietti, avant de requérir la perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans. Le verdict est attendu vendredi après-midi.

Pendant quatre jours d’un procès marqué par des témoins tenaillés par la peur des représailles, l’accusé a soutenu devant la cour d’assises du Doubs qu’il n’avait pas participé aux faits. “Je ne comprends pas pourquoi ils mentent par rapport à moi”, a-t-il dit au sujet des personnes affirmant que M. Kaabouche avait fait part de son intention de braquer la victime.
Malgré la multitude des analyses menées, l’ADN de l’accusé n’a pas été retrouvé sur la scène du crime. Les auteurs ont fait preuve d’un “grand professionnalisme, c’est indéniable”, a noté le directeur d’enquête de la section de recherches de Besançon, Éric Arteaga.

La mise en cause de M. Kaabouche tient donc essentiellement sur le témoignage de deux personnes : un jeune dealer qu’il a tenté, en vain, “d’embarquer dans le coup” et une toxicomane connaissant la victime, à laquelle l’accusé avait demandé des détails sur le brocanteur qu’il “surveillait”. Les gendarmes ont par ailleurs noté que le téléphone principal d’Ali Kaabouche a étrangement été éteint du 19 octobre à 17 h au 20 octobre 2013 à 13 h 30. Lors de cette nuit, deux ou trois personnes se sont introduites au domicile du brocanteur aux alentours de 04H30, à Chalezeule, près de Besançon.

Pour lui faire avouer où il cachait 50.000 euros et des armes, ils l’ont battu et torturé, probablement avec un tournevis, enfoncé à plusieurs reprises jusqu’à l’os. L’autopsie a révélé une quinzaine de fractures – les côtes, les os du visage et des membres -, ainsi que de nombreuses plaies aux bras et aux jambes. Aucun organe vital n’a été touché. L’homme est mort, après plusieurs heures d’agonie, d’une crise cardiaque consécutive aux violences qu’il a subies. Seul Ali Kaabouche, déjà condamné plus d’une dizaine de fois pour des faits de violence et de trafic de stupéfiants, a été identifié par les gendarmes.

(AFP)

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts