Le Trois –

PUB

Besançon: vaste opération de police dans le quartier de Planoise

Une vaste opération policière était en cours lundi matin dans le quartier sensible de Planoise à Besançon dans le cadre d'une enquête sur les fusillades liées au trafic de d
Voitures de la police nationale (©DR).

Une vaste opération policière était en cours lundi matin dans le quartier sensible de Planoise à Besançon dans le cadre d’une enquête sur les fusillades liées au trafic de drogue qui le secouent depuis des mois, a-t-on appris de source policière.

(AFP)

Une quinzaine de personnes ont été interpellées lundi matin lors d’une vaste opération policière dans le quartier de Planoise à Besançon, dans le cadre d’une enquête sur les fusillades des derniers mois liées au trafic de drogue, a-t-on appris de sources concordantes. – mis à jour le 15 juin à 17h53.

Les quinze suspects, sur la vingtaine de personnes initialement visées, ont été interpellés principalement dans le quartier sensible de Planoise. Leur garde à vue pour “tentative d’assassinat” et “trafic de stupéfiants en bande
organisée” peut s’étendre jusqu’à 96 heures, a précisé à l’AFP le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux.

Les suspects sont âgés de 17 à 25 ans environ et les perquisitions ont permis de saisir quelques armes et des produits stupéfiants, a précisé une source policière. Cette vaste opération lancée à l’aube, diligentée par la police judiciaire de Besançon en co-saisine avec la sûreté départementale, a également mobilisé la police judiciaire de Dijon, les forces d’intervention de la police nationale (FIPN) et les brigades de recherche et d’intervention (BRI) de Dijon et Nancy.

Entre novembre dernier et le mois de mars, la vie du quartier Planoise a été rythmée par une série de tentatives d’assassinat et l’assassinat par balles d’un jeune homme de 23 ans. Ces coups de feu ont fait une dizaine de blessés, âgés de 14 à 31 ans.

Déjà une opération en mars

Quartier dit de reconquête républicaine de 18 000 habitants, Planoise est en proie à “une guerre de clans entre deux équipes qui se disputent un territoire de revente de produits stupéfiants”, avait expliqué le procureur, Étienne Manteaux.

Un premier coup de filet début mars avait conduit à la mise en examen de quinze personnes, suspectées d’être impliquées dans ces règlements de comptes armés, pour “tentative d’assassinat, association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants et non justification de ressources”. Une mère de famille et sept hommes âgés de 18 à 25 ans avaient alors été placés en détention provisoire et sept autres personnes sous contrôle judiciaire.

Lors de l’opération de mars, trois personnes originaires de la région parisienne avaient été retrouvées avec une arme de poing et des munitions 9 millimètres, comparables à celles utilisées pour assassiner le jeune homme de 23 ans. La vague d’interpellation menée lundi “s’inscrit dans la volonté de démanteler la deuxième équipe de malfaiteurs”, a relevé Étienne Manteaux.

Nos derniers articles

Fesches-le-Châtel : Cristel, la revanche de l’inox face à la menace PFAS

Numéro un des fabricants d’articles culinaires en inox, l’entreprise Cristel, localisée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs, ne cesse de grandir depuis 2020. Rencontre.

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Le tribunal reconnaît le “caractère professionnel” du burn-out d’un ancien salarié de Segula

Nordine El Mir a dénoncé ses conditions de travail à Segula Technologies, entreprise qu’il a quitté en 2020. Cette situation l’a conduit, alors, à se mettre en arrêt, pour burn-out. Celui-ci n’a pas été reconnu par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) au titre de la législation professionnelle. Le tribunal judiciaire de Montbéliard vient d’invalider cette décision.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts