Le Trois –

PUB

Besançon : un jeune tué par balle pour “une futilité”, un suspect écroué

Nouveau fait divers sanglant à Planoise.
Nouveau fait divers sanglant à Planoise.

Un homme de 23 ans qui a reconnu avoir tué par balle un jeune de 17 ans pour “une futilité”, dimanche soir dans le quartier de Planoise à Besançon, a été mis en examen et écroué mercredi pour assassinat, a annoncé le procureur.

(AFP)

Un homme de 23 ans a été écroué, ce mercredi, pour avoir tué dimanche soir, dans le quartier Planoise, à Besançon. un jeune homme de 17 ans. Il est mis en examen pour assassinat.

Un homme de 23 ans qui a reconnu avoir tué par balle un jeune de 17 ans pour “une futilité”, dimanche soir dans le quartier de Planoise à Besançon, a été mis en examen et écroué mercredi pour assassinat, a annoncé le procureur. Un autre protagoniste de cette affaire qui se trouvait avec lui au moment des faits a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour “complicité d’assassinat”, alors que trois autres personnes, initialement placées en garde à vue, ont été remises en liberté.

Dimanche soir, un jeune homme de 17 ans connu de la justice a été abattu “d’un tir en plein coeur” au pied d’un immeuble du quartier sensible de Planoise, a déclaré le procureur de Besançon, Étienne Manteaux, lors d’une conférence de presse.

L’auteur du coup de feu, arrivé en voiture, avait pris la fuite à pied, alors que le conducteur refusait de quitter les lieux. Ce dernier ignorait que son passager était armé et a “procédé à une tentative de massage cardiaque pour tenter de réanimer la victime”, selon le procureur.

Les enquêteurs de la police judiciaire de Besançon, co-saisie avec la sûreté départementale, ont localisé et interpellé le suspect le lendemain chez la mère de sa compagne. “Il a admis être le tireur et a conduit les enquêteurs à l’endroit où il avait jeté l’arme dans le Doubs, un Smith and Wesson 22 long rifle”, a précisé Étienne Manteaux.

Résolution rapide

Cet habitant du quartier de Planoise, connu de la justice pour des faits de trafic de stupéfiants, “a évoqué un problème de regard, un problème d’égo, un motif totalement futile au vu du drame”, selon le magistrat qui exclu à ce stade un lien avec le trafic de stupéfiants qui gangrène le quartier.

“La résolution de l’affaire a été rapide car il y avait des témoins et une personne – le conducteur – qui est restée sur place, ça a été déterminant”, a noté le directeur adjoint départemental de la sécurité publique, Benilde Moreau. “On commence à bien connaître le fonctionnement du quartier” ce qui permet de “progresser vite dans les enquêtes”, a abondé Régis Millet, commandant de la police judiciaire de Besançon.

La vie de ce quartier sensible a été rythmée entre novembre 2019 et mars 2020 par des affrontements armés entre bandes rivales pour le contrôle du trafic de drogue. Cette guerre de territoires a fait un mort, un jeune homme de 23 ans, et une dizaine de blessés par balles. Quinze personnes suspectées d’être impliquées dans cette guerre de clans ont été mises en examen début mars.

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts