Le Trois –

Besançon: un homme tué et un blessé dans une nouvelle fusillade

Une vaste opération policière était en cours lundi matin dans le quartier sensible de Planoise à Besançon dans le cadre d'une enquête sur les fusillades liées au trafic de d
Voitures de la police nationale (©DR).

Un jeune homme qui circulait en voiture dimanche soir à Besançon a été tué par balle et un de ses passagers a été grièvement blessé, a indiqué lundi le parquet, lors d’une nouvelle fusillade dans cette ville minée par les règlements de compte entre trafiquants depuis plusieurs mois.

(AFP)

Une nouvelle fusillade est intervenue dimanche soir dans le quartier Planoise à Besançon, assortie d’une course-poursuite. Bilan : un mort, âgé de 23 ans, et un blessé, de 21 ans. [Actualisé à 19 h 15]

Vers 21 h 30, le passager d’une voiture a appelé la police pour dire que les occupants d’un autre véhicule le poursuivaient et lui tiraient dessus, a indiqué le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux, lors d’une conférence de presse. Le conducteur, qui devait fêter ses 23 ans lundi, a été tué d’une balle dans la nuque et son passager de 21 ans a été grièvement blessé à l’épaule et au flanc, mais son pronostic vital n’est plus engagé, a précisé à l’AFP une source proche de l’enquête.

“Plus de 15 impacts ont été relevés” sur le véhicule des victimes qui étaient connues de la justice pour des petits délits, a précisé le procureur. Cette fusillade est liée “à la série quasi ininterrompue de violences et de
tentatives d’assassinats constatées depuis le 21 novembre 2019″ à Planoise, quartier sensible dit de reconquête républicaine où vivent 20 000 habitants à l’ouest de Besançon, a déclaré Étienne Manteaux.

Depuis trois mois, une dizaine de personnes, âgées de 13 à 31 ans, y ont été blessées par balles dans un contexte de “lutte d’influence entre deux bandes rivales voulant gagner des places de deal sur le quartier”, a-t-il précisé.

15 personnes en garde à vue

L’enquête sur ces règlements de comptes, ouverte pour “tentative d’assassinat, association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants et non justification de ressources”, a connu un tournant lundi avec l’interpellation et le placement en garde à vue de 15 personnes, dont plusieurs mineurs. Elles sont suspectées “d’être de près ou de loin concernées par ces faits”, leur garde à vue pourra durer jusqu’à 96 heures, a précisé le procureur. Cette opération a mobilisé près d’une centaine de policiers dont des membres du RAID et de la BRI. Elle était programmée depuis plusieurs jours et n’a pas été déclenchée par la fusillade de dimanche soir qui “marque une escalade” dans la violence, selon le magistrat. “Il y a 10 jours, on avait encore des faits de “jambisation”, c’est à dire de signal envoyé à un autre clan en tirant volontairement dans les jambes”, alors que désormais, “on a une volonté non plus de blesser, d’intimider, mais de tuer”, a-t-il souligné.

Par ailleurs, Étienne Manteaux a annoncé que le quatrième et dernier suspect en date mis en cause dans l’incendie en décembre de la fourrière municipale de Besançon, également située dans le quartier Planoise, avait été interpellé vendredi et mis en examen lundi. Le parquet a demandé son placement en détention provisoire. Les incendiaires avaient mis le feu à une voiture qui avait probablement servi lors de l’une des tentatives d’assassinat. Le feu s’était ensuite propagé à l’ensemble de la fourrière, endommageant également le supermarché situé au dessus.

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal