Le Trois –

PUB

Besançon : le suspect qui a poignardé un ambulancier à mort hospitalisé en psychiatrie

Service des Urgences à l'hôpital Nord-Franche-Comté, basé à Trévenans, dans le Territoire de Belfort.

L’homme interpellé samedi à Besançon pour avoir tué de deux coups de couteau un ambulancier qui se présentait à son domicile a été hospitalisé en psychiatrie, a indiqué lundi le parquet.

(AFP)

L’homme interpellé samedi à Besançon pour avoir tué de deux coups de couteau un ambulancier qui se présentait à son domicile a été hospitalisé en psychiatrie, a indiqué lundi le parquet.

“Son état de santé mentale n’était pas compatible avec une garde à vue et une décision d’hospitalisation sans consentement a été prise par le préfet”, a précisé le procureur de la République Étienne Manteaux lors d’une conférence de presse. “Le point central de ce dossier sera de déterminer l’état psychique dans lequel il se trouvait au moment des faits”, a-t-il ajouté, annonçant qu’il avait ouvert une information judiciaire lundi pour “homicide volontaire” et “tentative d’homicide”.

Le procureur a requis la mise en examen du suspect, qui doit être prononcée dans un délai de 10 jours. Si l’homme est ensuite placé en détention provisoire, comme le souhaite le parquet, il sera soumis à un double statut d’incarcération et d’hospitalisation dans une unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA). Inquiète de son attitude agressive, la mère du suspect avait appelé le Samu samedi matin. Deux ambulanciers se sont alors rendus à son domicile, dans le quartier Planoise de Besançon. Le quadragénaire a ouvert sa porte une première fois, avant de la refermer, évoquant “des gens voulant attenter à sa vie”, a expliqué M. Manteaux. Il a ensuite rouvert la porte et asséné deux coups de couteau mortels au thorax à l’un des ambulanciers, Moussa Dieng, 50 ans, originaire du Sénégal, avant de blesser de quatre autres coups un de ses voisins.

Le forcené a ensuite foncé sur un père de famille, accompagné de son fils de huit ans, qui a réussi à le désarmer après avoir été blessé à l’oreille. La police est arrivée “cinq minutes après les pompiers”, et l’a interpellé, a ajouté le procureur, qui n’a pas relevé “à ce stade de dysfonctionnement majeur” entre les services. Condamné une fois en 2006 pour des violences, il souffre de pathologies psychiatriques graves depuis environ 20 ans. Le parquet a souligné que d’après la mère, l’homme est “gentil” quand il va bien, mais peut devenir dangereux quand il décompense au niveau psychiatrique.

Nos derniers articles

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

En campagne, Florian Chauche dénonce « un racisme décomplexé »

Une plainte a été déposée par l’un des militants tractant pour Florian Chauche, le député sortant du Territoire de Belfort. Un climat hostile lors de cette campagne est décrié par les militants.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts