Le Trois –

Besançon : la maire écologiste suspend son arrêté interdisant les poids lourds

Un poids lourd dans un centre urbaine.

La préfecture du Doubs a demandé mardi le retrait de l’arrêté pris la semaine dernière par la maire écologiste de Besançon, Anne Vignot, afin d’interdire la circulation des poids lourds de plus de 3,5 tonnes sur les principaux axes de la ville.

(AFP)

La maire écologiste de Besançon Anne Vignot a annoncé mardi la suspension de l’arrêté municipal pris la semaine dernière pour interdire la circulation des poids lourds de plus de 3,5 tonnes sur les principaux axes de la ville.

Cette annonce intervient juste après un communiqué dans lequel la préfecture du Doubs demandait le retrait de ce texte, entaché selon elle “de multiples illégalités”. Dans la soirée, Mme Vignot a annoncé qu’elle suspendait son arrêté “dans un esprit de collaboration républicaine (…), pour permettre l’ouverture d’un débat” et “trouver une solution pérenne pour l’ensemble des collectivités touchées par ce trafic routier”. Dans son communiqué, l’élue écologiste dit également espérer “que les discussions avec l’Etat permettront rapidement de trouver une solution pour les habitants de notre ville et de notre territoire”.

“Le débat ouvert par la prise de l’arrêté municipal (…) confirme la nécessité de travailler à la régulation du transit, notamment international, sur notre territoire”, a insisté Mme Vignot qui s’est réjouie de l’ouverture prochaine de discussions sur le sujet. Auparavant, la préfecture avait annoncé avoir demandé, “après un examen particulièrement attentif du contenu” du texte, de le retirer “sous quinzaine”. La semaine dernière, la municipalité avait interdit la circulation des poids lourds en transit de 3,5 tonnes sur la RN57, sur deux routes départementales et sur trois boulevards, sans consultation du préfet ni de la présidente du conseil départemental du Doubs, selon la préfecture.

“En outre, (…) l’autorité municipale doit proposer, lorsqu’elle prescrit des mesures d’interdiction, un itinéraire de déviation qui ne soit pas excessif en termes de trajet et de durée”, ce qui n’est pas le cas dans cet arrêté, selon la même source. Elle souligne également que “si l’arrêté municipal fait état de risques liés à la sécurité routière ou aux nuisances sonores, aucun élément précis ou donnée chiffrée n’est fourni par la ville (…) pour justifier une mesure d’interdiction générale et absolue”. La préfecture souhaite que ce retrait permette “d’engager une large concertation avec l’ensemble des parties concernées, y compris avec les fédérations de transports routiers”, pour déterminer les mesures à prendre.

Selon Mme Vignot, les camions en transit “dégradent la qualité de vie” des Bisontins. “Ces véhicules participent à la saturation de l’entrée et de la traversée de la ville”, alors qu’existe une “alternative économiquement raisonnable” offerte par “les autoroutes A36 et A39” qui contournent la ville au prix d’un détour d’une vingtaine de kilomètres au minimum, avait-elle expliqué mardi dernier.

Nos derniers articles

Forvia : un silence assourdissant après l’annonce de 10 000 suppressions de postes

La colère couve chez les organisations syndicales du nord Franche-Comté. Aucune information n’est donnée depuis l’annonce des possibles 10 000 suppressions de postes chez Forvia. Dans l’attente, les syndicats s’annoncent défaitistes sur la suite.

Grandvillars : enquête préliminaire pour des soupçons de prise illégale d’intérêt

Une enquête préliminaire est ouverte à l’encontre de Christian Rayot, maire de Grandvillars, à la suite d’un signalement formulé par Anticor, pour prise illégale d’intérêt. L’association anti-corruption reproche au maire d’avoir pris part à des votes attribuant des subventions au club de football de la commune, présidé par son fils Sébastien.

Haute-Saône : action “coup de poing” d’agriculteurs contre Lactalis

Une trentaine d'agriculteurs ont mené mardi soir près de Vesoul une "action coup de poing" pour dénoncer le "faible prix d'achat" du lait par Lactalis, a appris l'AFP auprès de plusieurs producteurs laitiers.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal