Le Trois –

Belfort : des étudiants s’opposent fermement au déménagement de leur établissement

230 étudiants du département Carrières sociales vont changer de locaux en janvier 2025. | ©Le Trois - J. B.
Reportage
Les étudiants du département Carrières sociales de Belfort-Montbéliard vont devoir déménager, début 2025, pour que leur établissement soit rénové. Ils s'y opposent. Mauvaise isolation phonique, couloirs étroits, manque de place dans les salles, les étudiants dénoncent leurs conditions d'accueil dans le nouveau bâtiment.

Jade Belleville

Mardi 28 mai, des dizaines d’étudiants du département Carrières sociales (IUT Belfort-Montbéliard) se sont réunis, de 19h à 1h pour « faire passer un message ». Les 230 étudiants de la filière se sont mobilisés contre le déménagement de leur établissement. Jusqu’à présent, les trois BUT carrières sociales se trouvaient avenue Maréchal Juin. Mais en janvier, ils vont déménager dans un bâtiment vers l’université de technologie Belfort-Montbéliard (UTBM). Pour le collectif présent, nommé « collectif déménagement », ces nouveaux locaux « ne sont pas adaptés pour accueillir des cours ». 

Pourquoi ce déménagement ? Ce changement de bâtiment s’inscrit dans un projet plus global, l’éco-campus. Ce plan, datant de 2014, a pour objectif de réorganiser et rénover les universités du Nord Franche-Comté. « L’idée est de recréer un lien entre Montbéliard et Belfort », explique Arnaud Humbey, vice-président au patrimoine université de Franche-Comté. Pour cela, les différentes filières seront réunies en trois pôles de formations. Les nouveaux locaux seront provisoires. Arnaud Humbey explique que le département carrières sociales ne devrait rester que trois ans en attendant la rénovation des autres bâtiments, qui se trouvent entre le site Marc Bloch et l’Inspe, faubourg des Ancêtres.

Le projet de déménagement n’est pas nouveau. En mars 2024, les étudiants ont eu une réunion au sujet de celui-ci. « On nous a tous réunis pour nous présenter des plans du bâtiment. Mais c’était assez vague», explique Louane, membre du collectif déménagement. 

De nombreux « points noirs »

A partir de ce moment-là, les étudiants ont commencé à s’y intéresser. De son côté, le corps pédagogique a visité les locaux et a rapporté plusieurs problématiques. Après plusieurs mois de demande, les élèves ont eux aussi pu se rendre sur les lieux. « On voulait se faire notre propre avis », indique Valentin, membre du collectif. 

« Plusieurs salles ainsi que des bureaux possèdent de la moquette, ce qui n’est pas pratique pour les personnes ayant des allergies », énonce Valentin. Le collectif déplore également le manque d’isolation phonique entre les salles, mais aussi des couloirs trop étroits. « 230 élèves ne peuvent pas se croiser dans les couloirs », explique Louane.

L’autre point noir : les fenêtres. « Dans certaines salles, il n’y a en a pas », s’indigne Louane. Dans d’autres salles, les fenêtres communiquent entre les salles. « On se voit entre les salles », s’agace un étudiant. Les élèves regrettent aussi la dimension des salles. « C’est une accumulation de détails qui font que l’on est contre le déménagement », s’exaspère Valentin. Le collectif a d’ailleurs mis en place une pétition qui dénonce les « points noirs » de ce déménagement. Ce mercredi 29 mai, la pétition rassemble 373 signatures. 

Mardi 28 mai, de 19h à 1h, les étudiants se sont mobilisés au sein de leur IUT contre ce déménagement. | ©Le Trois - J.B.

Des « adaptations »

Arnaud Humbey, vice-président au patrimoine UFC, estime avoir pris en compte l’avis des étudiants pour les accueillir dans de bonnes conditions. « Pour les problèmes d’insonorisation, lors de la visite des étudiants, les cloisons n’étaient pas encore mises en place », expose Arnaud Humbey. C’est désormais le cas. Sur les autres points, il explique que des adaptations seront faites : la moquette sera retirée, des vitrophanies pourront être installées entre les salles ayant des fenêtres communicantes. 

Quant aux arguments des étudiants sur la sécurité, il assure que la taille des couloirs est aux normes puisque ces derniers ont passé « la commission de sécurité ». Arnaud Humbey relève aussi que les locaux prévus ont déjà été utilisés par d’autres formations. « L’UTBM se servait de ces locaux avec un effectif équivalent », indique-t-il. 






Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts