Le Trois –

À Belfort, le réseau des universités populaires veut innover pour fédérer tous les publics

Le réseau des universités populaires se réunit à Belfort pendant trois jours pour échanger sur la meilleure manière d’innover pour continuer à fidéliser des adhérents. | ©Pixabay
Entretien
Le réseau des universités populaires se réunit à Belfort pendant trois jours pour échanger sur la meilleure manière d’innover pour continuer à fidéliser des adhérents. Il mise notamment sur des formations et des ateliers pour attirer de plus jeunes publics.

Apprendre, découvrir, rencontrer, échanger. Tel est le crédo des universités populaires. Conférences, ateliers, formations, un programme est construit chaque année par des bénévoles dans pas moins d’une petite centaine de pôles pour permettre le partage des savoirs. « Avec le Covid, nous avons perdu beaucoup d’adhérents », se confie Annick Bourez, présidente de l’association des universités populaires de France (AUPF). Même s’ils reviennent, progressivement, des questions se posent. Comment fidéliser ? Attirer ? Continuer à faire vivre les universités populaires ? « Il faut innover », explique Annick Bourez. C’est pour cela que se réunissent environ 80 bénévoles des différents pôles français à Belfort les 24, 25 et 26 novembre. Ensemble, ils vont réfléchir autour du thème de l’innovation sociale : « L’innovation au service de nos projets : effet de mode ou réel levier de transformation ? »

« Nous en avons besoin, plus que jamais », détaille la présidente de l’association des universités populaires de France. Elle revient sur les origines des universités populaires : « Il y a un siècle et demi, tout le monde n’avait pas accès à l’école. Les universités populaires répondaient à un manque criant pour que tout le monde puisse accéder au savoir. » Pour elle, ce point de départ est toujours vrai. Comme point de référence, elle évoque le fort taux d’illettrisme en France. « Nos bénévoles oeuvrent contre ça. » À tout âge, le besoin d’apprendre est important, relève-t-elle. C’est le rôle des universités populaires : fédérer et transmettre tous les savoirs. Savoir au sens large, « du jardinage, à la chimie ».

Aller vers de nouveaux publics

Si historiquement, les universités populaires, construites par des retraités attiraient plutôt un public âgé, elles essayent de plus en plus d’aller chercher de nouveaux publics. « Pour cela, il faut innover, aller les chercher. À Belfort, par exemple, l’université populaire IDEE est allée au-devant des enjeux en créant une université populaire des jeunes. » Elle mesure les efforts que cela nécessite : il faut réussir à rajeunir les contenus, aller vers des choses plus vivantes : formation, action datée dans le temps. Trouver, aussi, les bons créneaux, pour permettre aux jeunes actifs de se libérer.

Et puis aussi, aller chercher les publics les plus précaires, qui n’osent pas ou simplement ne connaissent pas ce type d’association. « Nous réfléchissons sur nos implantations pour être au plus proche d’eux », expose encore Annick Bourez. Les universités populaires s’implantent là où il y a des besoins. Dans les zones rurales, par exemple.« Ce sont des endroits ou parfois, il n’y a que nous », ponctue-t-elle. « Dans tous les cas, nous essayons toujours de partir d’un besoin qui n’est pas couvert, nous ne sommes pas dans une logique de concurrence. »

Si 2020 et la crise sanitaire « aurait pu signer le coup d’arrêt de l’aventure », les universités populaires en ont profité pour réfléchir sur de nombreux points : Comment déjouer la fracture numérique ? Comment former sur les questions d’information, de fake news, d’intelligence artificielle ? Comment continuer à transmettre dans les périodes plus difficiles ? Avec l’isolement, a été soulevée aussi toute la question du lien social, de la continuité de la transmission, avec la volonté de créer des rencontres et des moments de partage intergénérationnels. Pendant trois jours, le réseaux des universités populaires vont réfléchir à toutes ces questions à Belfort, lieu où l’université populaire IDEE perdure depuis 40 ans. Elle a fêté son anniversaire à la rentrée.

Nos derniers articles

Luxeuil : les pilotes de la BA 116 au cœur de la tension avec la Russie

Les pilotes des Mirages 2000-5F de la BA 116 de Luxeuil-Saint-Sauveur multiplient, ces derniers jours, les interceptions d’avions russes qui survolent l’espace aérien des pays baltes, où ils assurent une mission de police de l’air au nom de l’Otan. La tension y est forte.

Ventes automobiles : le meilleur mois de février enregistré depuis le covid-19

Le marché automobile français a réalisé son meilleur mois de février depuis le début de la crise sanitaire, en hausse de 13% sur un an, le groupe Stellantis en profitant davantage que ses concurrents, selon des statistiques publiées vendredi.

FC Sochaux : le match des Socios avec le maillot collector prévu le 9 mars

Le football populaire sera à l’honneur le samedi 9 mars, au stade Bonal. À l’occasion du « match des Socios », le FC Sochaux-Montbéliard arborera le maillot collector sur lequel apparaît les 11 000 participants à la levée de fonds de l’été 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal