Le Trois –

Territoire de Belfort : un budget contraint pour 2024 et des débats mal engagés

Florian Bouquet, président du conseil départemental du Territoire de Belfort. | ©Le Trois - TQ
Le conseil départemental du Territoire de Belfort s’est réuni mardi 14 novembre pour aborder le rapport d’orientations budgétaires de l’année 2024. Celles-ci s’inscrivent dans un contexte économique difficile entre hausse des coûts et baisse de certaines recettes.

Hausse des coûts des matériaux, du prix de l’énergie, suppression de taxe indexée par l’Etat… Lors du conseil départemental du Territoire de Belfort, mardi 14 novembre, les inquiétudes se sont multipliées au sujet des orientations budgétaires. En 2023, la hausse des dépenses de fonctionnement a été de 5,17%. Elle devrait se poursuivre à 3,5% pour l’année 2024, poursuit le président du Département, Florian Bouquet (Les Républicains). La hausse s’explique par l’inflation, dans un premier temps. Mais pas que. 

Lors de cette séance, le président du Département a aussi exposé sa colère et son  amertume envers l’Etat et les mesures gouvernementales en place, qui réduisent le champ d’action des départements. Il est notamment revenu sur la hausse du point d’indice des agents de la fonction publique en juillet 2023, ainsi que d’autres mesures, telles que des mesures spécifiques ciblant les bas salaires, ou encore la hausse du taux forfait de remboursement du transport collectif (75 % contre 50 % précédemment) depuis le 1er septembre 2023 et qui auront un effet sur les dépenses de la masse salariale. En 2024, il faudra ajouter environ « 25 euros de plus par mois et par agent ». 

Le Département  a aussi perdu 5,5 millions d’euros à cause de l’arrêt du marché immobilier cette année. « Nous n’imaginions pas une baisse aussi brutale », commente Florian Bouquet. Cela crée un effet ciseau entre hausse des coûts et baisse des recettes habituelles. 

L’année 2024 l’inquiète. Les dépenses d’action sociale, relativement stables en 2023 compte tenu de la baisse du nombre de bénéficiaires risquent de repartir à la hausse à la suite de l’annonce par le Gouvernement d’une revalorisation de l’allocation du revenu de solidarité active de 4,6% au 1er avril 2024, explique-t-il encore. Sur la table, c’est aussi la question de l’accompagnement des mineurs non accompagnés qui a refait surface : « Le Département doit faire face à un enjeu majeur autour de l’adaptation de son dispositif de protection de l’enfance en nombre et en qualité notamment pour les mineurs au profil complexe, mais aussi faire face à l’afflux massif de mineurs non accompagnés dont le niveau rejoint celui de 2019. »  

Une zone de turbulence

Pour autant, la meilleure manière d’adopter les choses pour lutter face à ce resserrement du budget n’est pas tranchée. « Nous avons deux issues possibles : l’endettement ou l’arrêt de l’investissement. Ce qui veut dire dégrader le patrimoine, dégrader aussi la valorisation des outils. Mais choisir l’endentement c’est aussi reporter sur les générations futures la gestion de la dette. » 

Il conclut : « Nous entrons dans une zone de turbulence dont l’Etat ne semble pas prendre conscience. Le Département n’a plus de levier fiscal : suppression de la taxe foncière en 2021, suppression de la CVAE (Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) en 2023. On peut s’interroger sur l’autonomie des départements aujourd’hui. Nous n’avons plus aucun lien fiscal avec nos populations. Nous sommes dépendants de ce que l’Etat veut bien nous donner. Mais c’est nous qui payons quand il faut revaloriser le RSA. Le risque : nous transformer en agence de l’Etat. »

Le débat sur les orientations budgétaires ? Il n’y en aura pas lors de cette séance. Samia Jaber, élue d’opposition de gauche du conseil départemental a exposé que l’année passée, « les propositions faites avaient toutes été balayées d’un revers de main ». Ce à quoi le président a répondu que c’était « pourtant le moment de les faire » et que ce n’était pas lors lorsque le budget primitif sera construit qu’il faudra « venir le commenter et vouloir l’amender ».Cela n’inquiète pas Samia Jaber, jointe par téléphone : « Nous ferons nos remarques et critiques au moment du budget. » Budget qui sera soumis au vote le 14 décembre. 

Nos derniers articles

Luxeuil : les pilotes de la BA 116 au cœur de la tension avec la Russie

Les pilotes des Mirages 2000-5F de la BA 116 de Luxeuil-Saint-Sauveur multiplient, ces derniers jours, les interceptions d’avions russes qui survolent l’espace aérien des pays baltes, où ils assurent une mission de police de l’air au nom de l’Otan. La tension y est forte.

Ventes automobiles : le meilleur mois de février enregistré depuis le covid-19

Le marché automobile français a réalisé son meilleur mois de février depuis le début de la crise sanitaire, en hausse de 13% sur un an, le groupe Stellantis en profitant davantage que ses concurrents, selon des statistiques publiées vendredi.

FC Sochaux : le match des Socios avec le maillot collector prévu le 9 mars

Le football populaire sera à l’honneur le samedi 9 mars, au stade Bonal. À l’occasion du « match des Socios », le FC Sochaux-Montbéliard arborera le maillot collector sur lequel apparaît les 11 000 participants à la levée de fonds de l’été 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal