Le Trois –

Roppe : Gabriel Attal demande à la rectrice d’examiner la situation de la structure médico-sociale

Gabriel Attal, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, a répondu à Ian Boucard, député de la 1ère circonscription du Territoire de Belfort. | ©CC BY-NC-ND 2.0 – Digiworld summit
En bref
Après des interpellations du député Ian Boucard, Gabriel Attal, ministre de l'Éducation nationale a réagi fin octobre au sujet de la structure médico-sociale de Roppe, gérée par l’Adapei. Il demande à la rectrice d’examiner la situation alors qu’un collectif de parents se mobilise pour la scolarisation de leurs enfants porteurs de handicaps.

À Roppe, cela fait deux années qu’un collectif de parents se mobilise pour le temps de scolarisation de leurs enfants porteurs de handicaps. Scolarisés au Créa (centre ressources enfance et adolescence), une structure de l’Adapei, les élèves ont vu leur scolarisation se dégrader, en passant d’un enseignant pour 15,8 enfants en 2017-2018 à un enseignant pour 27,5 élèves en 2023-2024 (lire notre article ici). 

Malgré des échanges avec la direction académique des services de l’Éducation nationale (Dasen) du Territoire de Belfort, rien n’a bougé pour cette année. La directrice de la Dasen estime que le taux d’encadrement est satisfaisait. Mais aussi que 5 postes ont été créées depuis 2008. Elle a également promis  la création d’un demi-poste à titre provisoire à la rentrée 2024, puis d’un autre en 2025. Mais cela n’a pas été suffisant pour le collectif de parents qui reste persuadé que les moyens sont insuffisants. 

Ils se sont dirigé vers Ian Boucard, député de la 1ère circonscription du Territoire de Belfort, afin de faire entendre leur voix. Ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, rectrice de Besançon, ministre de l’Éducation nationale, celui-ci a multiplié les interpellations au sujet de la situation de la structure. Surprise : Gabriel Attal, ministre de l’Éducation, lui a répondu par courrier le 24 octobre dernier. «  J’ai pris connaissance de la correspondance que vous avez adressée à Madame la ministre déléguée chargée des Personnes Handicapées par laquelle vous relayez les préoccupations relatives au temps scolaire dédié aux élèves accueillis au sein de l’institut médico-éducatif de Roppe. »

« Je puis vous assurer que la scolarisation des élèves en situation de handicap ou à besoins éducatifs particuliers demeure une priorité », écrit-il. « S’agissant plus particulièrement de la situation que vous décrivez, je vous informe avoir transmis votre correspondance à Madame la rectrice de la région académique Bourgogne-Franche-Comté afin qu’elle procède à son examen », rédiget-il encore. Contacté, le rectorat de Besançon estime qu’une solution a été trouvée en amont du courrier de Gabriel Attal, puisque la direction académique des services de l’Éducation nationale du Territoire de Belfort a promis la création d’un poste supplémentaire d’ici l’horizon 2025. Le serpent se mord la queue. En attendant, le collectif de parents, lui, continue de se mobiliser et souhaite lancer de nouvelles actions en janvier 2024 pour montrer son insatisfaction. 

Même gratuite, l'info à un prix !

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Nos derniers articles

Belfort : l’appel de la CGT pour finaliser l’achat des turbines Arabelle par EDF

La CGT a organisé à Belfort un rassemblement ce mardi devant General Electric pour appeler à la finalisation du rachat de la partie nucléaire de General Electric par EDF. Et elle attend des réponses du gouvernement sur les modalités.

Montbéliard : l’école de la Combe-aux-Biches s’agrandit pour accueillir les élèves du Parc

Il n’était plus question de rénover l’école maternelle des Batteries du Parc. Elle sera démolie et les élèves seront accueillis à l’école maternelle de la Combe-aux-Biches, dès 2025, après des travaux d’agrandissement et de rénovation.

Une école de Grand-Charmont mise à sac par de jeunes enfants

Une école primaire de Grand-Charmont a été mise à sac par de très jeunes enfants qui ont provoqué de coûteux dégâts, a indiqué mardi le parquet de Montbéliard (Doubs), dénonçant "un acte d'une parfaite stupidité".

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal