Le Trois –

PUB

Régionales : un “infiltré” sur la liste RN à Belfort renonce après un déferlement de haine

Page d'accueil du site Internet du Rassemblement national du Territoire de Belfort

Tête de liste du Rassemblement national (RN) dans le Territoire de Belfort, Kamel Agag-Boudjahlat, qui affirme avoir voulu infiltrer le parti d’extrême droite, a annoncé lundi qu’il retirait sa candidature après un déferlement d’insultes et de haine sur les réseaux sociaux.

(AFP)

Tête de liste du Rassemblement national (RN) dans le Territoire de Belfort, Kamel Agag-Boudjahlat, qui affirme avoir voulu infiltrer le parti d’extrême droite, a annoncé lundi qu’il retirait sa candidature après un déferlement d’insultes et de haine sur les réseaux sociaux.

Vendredi, le RN a annoncé que cet éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), de religion musulmane et originaire du quartier populaire de la Petite-Hollande à Montbéliard (Doubs), serait tête de liste départementale dans le Territoire de Belfort pour les prochaines élections régionales. “Dès l’annonce de ma candidature, j’ai reçu énormément de menaces, d’insultes et de haine venant de tous les quartiers de France car je venais de trahir la communauté des quartiers”, a confié Kamel Agag-Boudjahlat à l’AFP.

Or, “ma démarche était en fait d’intégrer le parti pour montrer le vrai visage du RN, qui est resté le FN”, explique l’homme de 37 ans, délégué CGT à la PJJ. “Je voulais être élu conseiller régional et faire tomber le masque une fois élu. Je voulais utiliser le parti qui a voulu se servir de moi, musulman pratiquant, pour dédiaboliser le parti”, poursuit l’éducateur qui prévoit d’écrire un livre intitulé J’ai infiltré le Rassemblement national.

"Jeunes de quartier, prenez-vous en main"

Mais les menaces et les injures subies par sa famille l’ont poussé à se “dévoiler” sans attendre les élections. “J’étais prêt à accepter les coups, mais quand ils s’en sont pris à ma famille, je n’ai pas supporté. Je ne pouvais pas attendre encore pendant un mois et demi”, confie ce père de trois petites filles. “J’ai grandi dans le quartier (de la Petite Hollande), mes valeurs sont là, et ce que la France m’a donné, je le souhaite à tout le monde”, affirme ce musulman qui “respecte la laïcité”. “J’ai voulu lancer un grand message avec ma démarche : jeunes de quartier, prenez-vous en main et faites barrage au RN.”

Pour Julien Odoul, candidat du RN à la présidence de la région Bourgogne-Franche-Comté, il n’y a eu “aucune tentative d’infiltration”: M. Agag-Boudjahlat “était sincère dans ses convictions”. “Il n’était pas préparé à l’intensité de ce déchaînement de violence, de haine sur les réseaux sociaux et dans le quartier” et “il a été contraint, pour protéger sa famille, de retirer sa candidature et de renier son engagement en inventant qu’il était infiltré”, affirme M. Odoul.

Nos derniers articles

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Dupont de Ligonnès: le signalement dans le Doubs ne correspond pas

L'ADN analysé dans le Doubs après un signalement en mars ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché pour un quintuple homicide en 2011, a indiqué lundi le parquet de Nantes.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts