Le Trois –

Plus d’effectifs aux commissariats de Montbéliard et Belfort

Le commissariat de police de Belfort va accueillir 5 policiers supplémentaires dans ses effectifs.
Dix postes supplémentaires sont créés à la rentrée au commissariat de Montbéliard et sept à Belfort. | ©Le Trois – Thibault Quartier
8 500 postes de gendarmes et de policiers doivent être créés d’ici 2027 promet le Gouvernement. Dix postes seront ouverts à la rentrée de septembre au commissariat de Montbéliard et sept dans celui de Belfort.

17 nouveaux postes de policiers sont ouverts dans le nord Franche-Comté à partir du mois de septembre. Dix le sont pour le commissariat de Montbéliard (Doubs) et sept pour le commissariat de Belfort (Territoire de Belfort). Le commissariat de Montbéliard dispose d’un effectif de plus de 120 agents et celui de Belfort de plus de 160 agents. Le commissariat de Montbéliard couvre aussi la circonscription d’Héricourt.

La loi d’orientation et de programmation du ministère de l’intérieur prévoit « la création de 8 500 postes de policiers et gendarmes dans le quinquennat, en complément des 10 000 postes créés dans le quinquennat précédent », indique la préfecture du Territoire de Belfort dans un communiqué de presse.

« Cette augmentation significative du nombre de policiers et gendarmes, voulue par le Président de la République, soutenue par une modernisation sans précédent des moyens matériels et le développement de nouvelles technologies, aura pour effet de renforcer davantage la sécurité des citoyens français », commente le député du Doubs, de la majorité, Nicolas Pacquot, qui souligne avoir sollicité à plusieurs reprises le ministre pour renforcer les effectifs montbéliardais. « Ces effectifs permettront une présence policière plus accrue dans l’espace public et de mieux répondre aux réalités de notre territoire en matière de délinquance », indique également la préfecture dans son communiqué.

Postes ouverts, mais seront-ils pourvus ?

« Objectivement, c’est une bonne nouvelle », convient Ian Boucard, député Les Républicains (LR) du Territoire de Belfort, dans l’opposition, qui a été rapporteur, pour son groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, de la loi de programmation du ministère de l’Intérieur (LOPMI). Il a aussi participé au Beauvau de la sécurité, en 2021 ; à cette occasion, le ministre de l’Intérieur, reconduit à la suite de l’élection présidentielle de 2022, était venu à Belfort et Montbéliard (lire notre article). Qui précise toutefois : « S’il n’y a pas de candidats, [ces ouvertures de poste] ne servent à rien. » Selon le parlementaire, l’enjeu est donc de valoriser les carrières des policiers, pour rendre le métier attractif, mais aussi des territoires comme celui de Belfort ou de Montbéliard plus attractif. Il reconnaît également que cette loi marque « une volonté » de mieux valoriser les carrières. Il tire toutefois la sonnette d’alarme sur le manque d’officiers de polices judiciaires (OPJ), « une des choses à traiter ». Car c’est l’accroissement du nombre d’OPJ qui permettra de réduire les retards dans le traitement des plaintes par exemple.

Des gendarmes supplémentaires devraient être aussi affectés au Territoire de Belfort. Le Gouvernement a annoncé la construction d’une nouvelle brigade par département. Stricto sensu, il ne devrait pas y avoir de nouveau bâtiment dans le département. « Le format [de ce renfort] est en cours de finalisation », confirme seulement Ian Boucard.  

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal