Le Trois –

PUB

« La Maison Essert ne tourne pas rond ! »

Le point de rupture est atteint au conseil municipal d'Essert.
La mairie d'Essert.

Après plusieurs semaine de discordes et la démission de René Girod en avril, le point de non-retour semble atteint à Essert. Vendredi 4 juin, cinq autres démissions ont été annoncé par un communiqué de presse rédigé par Alain Burger. De nouvelles élections approchent.

Éva Chibane

Après plusieurs semaines de discordes et la démission de René Girod en avril (notre article), le point de non-retour semble atteint à Essert. Vendredi 4 juin, cinq autres démissions ont été annoncées par un communiqué de presse rédigé par Alain Burger. De nouvelles élections approchent.

Les discordes entre le maire d’Essert, Frédéric Vadot, et le conseil municipal ont mené au point de non-retour. Cinq démissions ont été annoncées par Alain Burger, ce vendredi. « Nous ne pouvions plus tolérer le mal-être et la démoralisation qui s’installaient au sein du personnel communal comme au sein de l’équipe des élus municipaux », écrit le groupe Essert renouveau, formé des déçus de la majorité de Frédéric Vadot, élu maire d’Essert il y a un an. Le désaveu de ces démissionnaires, porté par la voix d’Alain Burger, porte sur plusieurs points : « La maison Essert ne tourne pas rond ! Le maire a fait le choix hasardeux et arbitraire de ne pas remplacer immédiatement la directrice générale des services, malgré le caractère essentiel de ce poste. Dans une précipitation toute récente, le maire, contre l’avis de 5 adjoints sur 6, souhaitait imposer un candidat dont les compétences n’étaient pas adaptées au poste ».

Le maire est aussi accusé d’opacité dans les décisions prises, sans consultation du conseil municipal : « Au nom de la municipalité, le maire s’engage sur des décisions et des projets apparus soudainement (déplacement du Monument aux Morts, projet du Château, etc.) de manière unilatérale, sans jamais avoir reçu l’approbation du groupe. La transparence et la concertation n’étaient aucunement au rendez-vous. Notamment : pas de collégialité dans la prise de décisions, même sur les sujets sensibles (finances, urbanisme, revue municipale) ; réunions d’adjoints et de groupe superficielles. Pas de commission finances prévue pour exposer la construction du budget 2021 », regrette le groupe dans un communiqué adressé ce vendredi midi, qui dénonce une absence « de remise en question ». Fin avril, le maire, Frédéric Vadot avait estimé que l’opposition était « disproportionnée » (lire notre article). Le 23 avril, le budget de la commune n’avait pas été approuvé, plaçant les dépenses courantes sous la coupe de la chambre régionale des comptes (lire notre article).

« La situation n’est plus tenable »

C’est dans ce contexte que s’enchaînent les démissions. Déjà trois postes de conseillers municipaux étaient vacants. La décision du jour entraîne le départ d’un adjoint et de quatre conseillers municipaux. Et projette la cité vers de nouvelles élections. Par contre, Alain Burger, adjoint à l’urbanisme et qui a rédigé ce communiqué du groupe de « frondeurs » n’a pas démissionné. Pour conserver une opposition face au maire, les élus ont refusé de démissionner en bloc, « pour préserver la commune en ne laissant pas le maire et l’opposition seuls aux commandes et de manière à assurer la continuité des services municipaux ».

« Notre volonté de continuer à œuvrer pour Essert et ses habitants reste intacte, poursuit Alain Burger au nom du groupe. Nous allons dès aujourd’hui orienter nos efforts vers la constitution d’une nouvelle liste pour remporter les élections qui arrivent. Nous sommes déterminés à apporter un vrai changement, en proposant un programme qui permettra enfin à Essert de se diriger résolument vers une gestion responsable, transparente et concertée », annonce Alain Burger. On s’oriente vers l’organisation d’un nouveau scrutin.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts