Le Trois –

PUB

FCSM : Charles Demouge dénonce des comportements de « voyous »

Charles Demouge ne digère pas la méthode employée par les élus belfortains. | ©Le Trois - TQ ​
Il n’était pas à l’ordre du jour, mais le sujet du transfert du centre de formation et d’entraînement du FCSM a été abordé dès les premières minutes du conseil d’agglomération du pays de Montbéliard qui s’est tenu jeudi 2 février. Le sujet a été lancé par le président de l’Agglo, Charles Demouge. La rancœur est forte et l’ambiance, électrique.

Il n’aura fallu attendre que dix minutes, ce jeudi 2 février, lors du conseil d’agglomération du pays de Montbéliard, pour que son président, Charles Demouge, intervienne sur le sujet du transfert du centre de formation et d’entraînement du FCSM dans le Territoire de Belfort (lire notre article).

Il a commencé, solennellement, par énumérer toutes les fois où il avait été présent pour le FCSM : « L’Agglo était là quand il y avait besoin de locaux pour poursuivre la formation des jeunes. Elle était là pour reconstruire le stade Bonal. Elle est là en 2021 pour installer un gazon chauffé et hybride.» Il a relaté toutes les zones où il a proposé des terrains  : Mandeure, Seloncourt, Hérimoncourt, Mathay. Et a affirmé, fermement : « Il n’y a eu qu’une seule et unique fois où j’ai entendu parler de ce centre.» En clair, il reproche que l’affaire ait été faite « dans son dos ». Pour lui, cela révèle un  « manque de respect ».

Il est aussi amer d’un rendez-vous reporté, en ce vendredi 3 février. Il devait rencontrer le président du FCSM Frankie Yau, ainsi que Nai Xiong Zhong, patron de Nenking. Mais ils ont finalement, par un intermédiaire, annulé le rendez-vous. « C’est ça, la considération que l’on nous porte.» Il est conforté par les propos Matthieu Bloch (LR), maire de Colombier-Fontaine, du groupe de la majorité, qui affirme que « nous ne sommes pas loin d’une marque de mépris.»

Les élus du Territoire de Belfort ? « Ils se sont comportés comme des voyous », selon lui. Claude Perrot, maire de Blamont, du groupe Indépendants et solidaires, lui demande de retirer son propos. « Je pense que tu ne devrais pas traiter les élus belfortains de voyous. On va être capitale française de la culture. La culture, c’est la paix.» Charles Demouge, lui répond de manière sarcastique : « J’aime beaucoup vos leçons de morale.» 

Le pôle métropolitain en otage

Charles Demouge déclare avoir « lu dans la presse » que Damien Meslot, maire de Belfort et président du Grand Belfort affirmait que le pôle métropolitain continuait de se construire (lire notre article). Pour le président de l’Agglo du pays de Montbéliard, c’est non. « On ne construit pas un pôle métropolitain là-dessus.» 

Des élus tentent alors de calmer l’affaire. Jean Fried le premier, le maire d’Allenjoie, et membre des Indépendants et solidaires. « Cette polémique doit s’achever rapidement.» Eric Lançon (PS), conseil municipal d’opposition à Montbéliard,le talonne. « Nous nous rendons compte des limites. Il n’est pas simple de travailler ensemble. Les responsabilités sont partagées » Il s’interroge. Peut-être faudrait-il une administration directrice pour aider le pôle métropolitain ? 

Marc Tirole, maire de Dampierre-les-Bois, président du groupe Indépendants et Solidaires remet de l’huile sur le feu. « En dix-huit mois, nous aurions quand même pu chercher un terrain qui leur correspondait. On ne peut pas rattraper le train maintenant.» Magali Duvernois, maire socialiste d’Exincourt, membre du groupe Ensemble pour PMA 72 s’emporte, interpelle tous les élus. « Qui savait combien d’hectares étaient recherchés ? Qui peut me dire qu’il avait vu le cahier des charges ? ».

Rien à faire, l’ambiance est électrique. Charles Demouge finit par éplinger – avant de clore le débat – le groupe Indépendants et Solidaires pour son communiqué de presse, partagé le 1er février. Dans ce communiqué, le groupe expose que « nous n’avons même pas joué le match ! Aucune préparation, aucune anticipation, aucune recherche, aucun compromis. Seule proposition qui aurait été faite : un terrain inondable à Mandeure.» 

A ce propos, le président de l’Agglo leur rétorque que la « métaphore du match est mauvaise. Il n’y a même pas eu de match. Ils ont organisé un hold-up.» Le terme fait sourire. Le débat est clos. Encore une fois, sans dialogue constructif sur l’avenir de la coopération de Montbéliard et Belfort dans le cadre du pôle métropolitain. 

« Gardons notre sang-froid »

Dans le communiqué du groupe Indépendants et Solidaires, partagé la veille du conseil communautaire, les élus épinglent la majorité sur sa gestion du dossier FCSM. « A entendre certains élus de la majorité, ce n’est ni plus ni moins qu’une guerre qui s’installe entre nos deux agglomérations. Certains allant même tenir des propos guerriers dont le ridicule ferait rire en d’autres circonstances. Gardons notre sang-froid.» 

Le groupe reproche à la majorité de ne plus être « proactif, tout occupé qu’il est de maintenir une majorité.»  L’immobilisme pour eux, sur tous les dossiers concernant le pôle est « suicidaire ». « Les dossiers vitaux doivent s’imaginer et se développer au niveau du pôle métropolitain », annonce enfin le groupe pour tenter de peser « au niveau régional, national et européen ». 

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts