Le Trois –

PUB

Faux tracts : 3 ans d’inéligibilité requis à l’encontre de Ian Boucard

Trois ans d'inéligibilité sont requis à l'encontre du député LR du Territoire de Belfort Ian Boucard, dans l'affaire des faux tracts des élections législatives de 2017.
Trois ans d'inéligibilité sont requis à l'encontre du député LR du Territoire de Belfort Ian Boucard, dans l'affaire des faux tracts des élections législatives de 2017.

Trois ans d’inéligibilité ont été requis mercredi à l’encontre du député LR du Territoire de Belfort, Ian Boucard, jugé à Besançon dans un procès pour “manoeuvre frauduleuse” après la diffusion de faux tracts dans le cadre de la campagne législative de 2017. L’audience était programmée ce mercredi 13 mai.

Avec l’AFP

Trois ans d’inéligibilité ont été requis mercredi à l’encontre du député LR du Territoire de Belfort, Ian Boucard, jugé à Besançon dans un procès pour “manoeuvre frauduleuse” après la diffusion de faux tracts dans le cadre de la campagne législative de 2017. L’audience était programmée ce mercredi 13 mai.

Le tribunal correctionnel de Besançon rendra sa décision le 12 juin. Ian Boucard, 32 ans, comparaissait pour “détournement de suffrages d’électeurs par manoeuvre frauduleuse”. En cause : la distribution, entre les deux tours des législatives de juin 2017, de 25 000 tracts faussement imputés au Front national (devenu depuis
Rassemblement National) et à La France Insoumise.

Ces tracts montés, imprimés et distribués par l’équipe de Ian Boucard et de son suppléant, le maire de Belfort Damien Meslot, appelaient à voter contre le candidat MoDem-LREM Christophe Grudler, en tête du premier tour.

Ian Boucard l’avait emporté de justesse au second tour (279 voix de plus, 50,75% des suffrages) mais Christophe Grudler avait contesté l’élection. “Tous les propos qui sont dans ces tracts ont été tenus lors de cette campagne, je ne les déforme pas”, s’est défendu mercredi Ian Boucard devant le tribunal.

Pour son avocat, Me Philippe Blanchetier, les tracts reprennent “la substantifique moelle” des propos tenus par le candidat FN dans le Territoire de Belfort et par Jean-Luc Mélenchon, à savoir “faire barrage aux candidats En marche”.

On requiert aussi 5000 euros d'amende contre Ian Boucard

Une analyse contestée par le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux, qui a requis une peine de 3 ans d’inéligibilité et 5 000 euros d’amende à l’encontre du prévenu.

Selon le magistrat, “on ne se contente pas de reprendre les déclarations in extenso, on les caviarde, on les modifie”, avant de “cibler” les électeurs de la circonscription susceptibles d’être réceptifs. “On a triché, on a fraudé. Des gens ont cru en toute bonne fois que ces consignes émanaient de la France Insoumise ou du Front national”, a pour sa part estimé Christophe Grudler.

“Quand on falsifie l’élection démocratique, c’est extrêmement grave. L’honorabilité doit être la qualité première d’un homme politique”, a plaidé son conseil, Me Randall Schwerdorffer.

Le parti de Marine Le Pen a demandé un euro de dommages-intérêts. En décembre 2017, le Conseil constitutionnel avait invalidé l’élection du député LR du Territoire de Belfort et une élection législative partielle avait été organisée en février 2018. Ian Boucard l’avait alors emporté plus largement qu’en 2017, toujours face
à Christophe Grudler.

Ian Boucard avait été renvoyé en correctionnelle au mois de mars 2019. Au mois de juin, lors de l’audience, son avocat avait fait valoir une question prioritaire de constitutionnalité, qui avait été rejetée. L’affaire avait finalement été reportée ce mercredi 13 mai pour être jugée sur le fond. Dénouement attendu en juin. Trois ans après les faits.

Nos derniers articles

Belfort : des étudiants s’opposent fermement au déménagement de leur établissement

Les étudiants du département Carrières sociales de Belfort-Montbéliard vont devoir déménager, début 2025, pour que leur établissement soit rénové. Ils s'y opposent. Mauvaise isolation phonique, couloirs étroits, manque de place dans les salles, les étudiants dénoncent leurs conditions d'accueil dans le nouveau bâtiment.

Un mort dans un accident d’ULM près de Besançon

Un homme de 60 ans est décédé dans l'accident de son ULM mardi après-midi à Thise (Doubs), dans la banlieue de Besançon, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Fimu : 100 500 spectateurs à l’édition 2024

La 37e édition du festival international de musique universitaire (Fimu), organisée du 16 au 19 mai 2024, a réuni 100 500 spectateurs, contre 108 200 pour l'édition 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts