Le Trois –

Deux députés en deux mois alertent sur l’état de l’hôpital Nord Franche-Comté

Filtrage des visites pendant la période de plan Blanc, en novembre 2020, à l'hôpital Nord-Franche-Comté.
Filtrage des visites pendant la période de plan Blanc, en novembre 2020, à l'hôpital Nord-Franche-Comté.| ©Le Trois - TQ
En bref
Le mois dernier, l’hôpital Nord Franche-Comté a connu un plan blanc alors qu’il ne faisait pas face à un pic épidémique, inquiétant la députée du Doubs Géraldine Grangier (RN). Quelques semaines plus tard, c’est Florian Chauche (LFI), député du Territoire de Belfort, qui a alerté sur l’état de l’hôpital nord Franche-Comté.

Le 12 octobre dernier, Géraldine Grangier, députée Rassemblement National de la 4e circonscription du Doubs, interpellait le ministre de la Santé sur l’état de l’hôpital Nord Franche-Comté de Trévenans, après le déclenchement du plan blanc. « Attentes interminables aux urgences, services saturés, les patients et leurs familles n’en peuvent plus et les soignants sont épuisés », relatait-elle, expliquant recevoir des plaintes des habitats du Doubs « chaque semaine ». 

Le 30 novembre, Florian Chauche (La France Insoumise), député de la 2nde circonscription du Territoire de Belfort, a alerté le directeur général de l’agence régionale de santé sur l’hôpital. « Nous avons récemment franchi un cap. Nous sommes très clairement dans une période de crise grave, où les conditions dans lesquelles les patients sont accueillis sont indignes d’un pays tel que le nôtre », écrit-il.  Il expose lui aussi avoir reçu plusieurs témoignages relatant des situations inadmissibles. « Je n’ose imaginer les conséquences de ces dégradations dans les prises en charge, alors que nous faisons d’ores et déjà face à des pertes de chance importantes pour les patients », témoigne le député. 

Mauvaise répartition des moyens

Dans sa lettre, le député demande si « un bilan de régionalisation de la régularisation du centre 15 » a été tiré et si une régulation locale serait possible permettant de diminuer l’engorgement des urgences . « J’ai l’impression que la régulation depuis Besançon ne fonctionne pas du tout ». 

Il expose aussi qu’il est incompréhensible que les moyens ne soient pas mieux répartis, notamment sur la question des internes hospitaliers. « Le bassin de population desservi par l’hôpital Nord Franche-Comté est sensiblement le même que celui du CHU de Besançon, or le nombre d’internes ici à Belfort est extrêmement réduit », détaille-t-il encore.  

Dernier paramètre : il demande à l’ARS pourquoi il n’existe pas de statistiques de santé sur le nord Franche-Comté. À l’heure actuelle, les statistiques sont départementales, alors que l’hôpital traite des patients venus des trois départements. « Vous connaissez cette problématique, puisqu’il y a une délégation de l’ARS sur ce territoire. » Des données précises pourraient, selon lui, permettront de mieux répondre aux besoins. 

Nos derniers articles

Forvia : un silence assourdissant après l’annonce de 10 000 suppressions de postes

La colère couve chez les organisations syndicales du nord Franche-Comté. Aucune information n’est donnée depuis l’annonce des possibles 10 000 suppressions de postes chez Forvia. Dans l’attente, les syndicats s’annoncent défaitistes sur la suite.

Grandvillars : enquête préliminaire pour des soupçons de prise illégale d’intérêt

Une enquête préliminaire est ouverte à l’encontre de Christian Rayot, maire de Grandvillars, à la suite d’un signalement formulé par Anticor, pour prise illégale d’intérêt. L’association anti-corruption reproche au maire d’avoir pris part à des votes attribuant des subventions au club de football de la commune, présidé par son fils Sébastien.

Haute-Saône : action “coup de poing” d’agriculteurs contre Lactalis

Une trentaine d'agriculteurs ont mené mardi soir près de Vesoul une "action coup de poing" pour dénoncer le "faible prix d'achat" du lait par Lactalis, a appris l'AFP auprès de plusieurs producteurs laitiers.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal