Le Trois –

Doubs: la justice interdit les tirs contre le loup

Nouvelle attaque de Loup à Fougerolles, en Haute-Saône, ce 21 septembre.
Le tribunal administratif de Besançon a annulé les tirs de loup. | ©Christel Sagniez de Pixabay
En bref
Le tribunal administratif de Besançon a annulé mardi deux arrêtés préfectoraux qui autorisaient des tirs contre le loup pour protéger des troupeaux situés dans le département du Doubs.

(AFP)

En octobre 2022, les troupeaux de deux groupements agricoles d’exploitation en commun (Gaec) situés dans le Doubs ont été victimes d’attaques attribuées au loup, revenu depuis quelques années dans le massif du Jura. Le préfet a pris deux arrêtés autorisant les éleveurs à pratiquer des tirs de défense simple en cas de nouvelle attaque.
Mais trois associations de protection des animaux, Ferus, One Voice et le Pôle Grands Prédateurs, ont saisi la justice pour faire annuler ces arrêtés, estimant qu’ils ne respectaient pas la législation. Le premier arrêté contesté a été pris pour le troupeau de vaches d’un Gaec à Chaux-Neuve, jugé “non-protégeable” contre les attaques de loups par la préfecture. Or, selon le tribunal, le préfet “n’a pas fait réaliser d’analyse technico-économique pour aboutir à cette conclusion et ne l’a pas soumise pour avis au préfet coordonnateur du plan national d’actions sur le loup”, comme l’exige la législation.
Pour le second arrêté, concernant un troupeau de brebis du Gaec de Chapelle d’Huin, le tribunal a considéré que “le critère relatif au risque de dommages importants n’était pas rempli” : ce troupeau n’a pas subi d’attaque “depuis plus de 13 ans, l’attaque d’octobre 2022 n’ayant visé que le troupeau bovin du même Gaec”. “En outre, le tribunal a estimé que le préfet n’avait pas apporté la preuve de la réalité des mesures de protection” de ce troupeau, a précisé la juridiction dans un communiqué.
Lors de l’audience du 28 mai, le rapporteur public n’avait pas conclu à l’annulation des arrêtés préfectoraux, un avis qui n’a pas été suivi par le tribunal. Ce dernier rappelle que “le loup est une espèce protégée en vertu du droit européen” dont “la destruction est donc en principe interdite”. Toutefois, la loi a prévu des dérogations pour prévenir des “dommages importants à l’élevage”. “Les tirs de défense simple peuvent intervenir dès lors que des mesures de protection sont mises en oeuvre ou que le troupeau est reconnu comme ne pouvant être protégé”, notamment par des mesures de gardiennage renforcé ou de surveillance renforcée, par l’utilisation de chiens de protection ou par l’installation de parcs électrifiés, ajoute la juridiction.

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts