Le Trois –

PUB

Bougies et qualité de l’air intérieur : pas vraiment l’amour fou…

L'association de la qualité de l'air alerte sur les risques de pollution générés par les bougies. | ©StockSnap from Pixabay
Partenariat
Les désodorisants d'intérieur à combustion, notamment les encens et les bougies parfumées, sont identifiés comme des sources parfois significatives de polluants gazeux et particulaires dans l'air intérieur. Dans le domaine de la qualité de l’air, l’équation est basique : combustion = émission de polluants… et ce même s’ils n’étaient pas présents au départ dans la matière à brûler. Alors pour mettre l’ambiance à la Saint Valentin, le choix des bougies est-il sans danger pour la qualité de l’air ?

Article rédigé par Atmo BFC, association en charge de la qualité de l’air – PARTENARIAT

Toute combustion est source de pollution

Tout ce qui brûle génère des composés nocifs dans l’air : si à l’extérieur cela semble une évidence pour les engins à moteur thermique, les feux de végétaux, le chauffage résidentiel ou encore certaines installations industrielles, cela l’est parfois moins pour certaines de nos activités en intérieur (exception faite du tabagisme).  Alors même quand il s’agit d’encens, de bougie parfumée, de papier d’Arménie, de spirale anti-moustiques… dès l’instant où on l’allume, on introduit des polluants dans l’air intérieur, et ce même s’ils n’étaient pas présents dedans au départ.

Parmi les polluants que l’on retrouve généralement lors de la combustion de ces produits figurent divers polluants volatils (benzène, formaldéhyde, acroléine, acétaldéhyde, toluène, phtalates, HAP…), des particules et des oxydes d’azote.

Les concentrations en polluants émis par les bougies et l’encens augmentent progressivement pendant la phase de combustion jusqu’à atteindre un maximum dans l’heure suivante, puis diminuent ensuite grâce au système de ventilation présent dans la pièce. Les concentrations de polluants émis par les bougies sont nettement plus faibles que ceux mesurés lors de l’utilisation d’encens mais ont tendance à rester plus longtemps dans l’air après combustion (à découvrir ici).

La plupart des bougies industrielles sont faites avec de la paraffine. Cette substance étant issue du pétrole, ressource non renouvelable, la cire de paraffine n’est donc pas un produit écologique.

L’utilisation des bougies est à limiter

S’il n’y a pas de situation préoccupante pour des expositions chroniques liées à des usages limités, des valeurs toxicologiques de référence peuvent toutefois être atteintes dans certaines situations : utilisation fréquente, défaut de ventilation, petite pièce, utilisation de plusieurs produits en même temps… Les concentrations en polluants sont généralement élevées pendant la combustion et au moins une heure après, soit un risque d’effets sur la santé des personnes dites « sensibles » présentes dans la pièce (femmes enceintes, jeunes enfants, asthmatiques, personnes âgées…). Les effets peuvent varier de la simple irritation des voies respiratoires pour les personnes présentes à l’augmentation du risque de certains cancers pour les plus gros utilisateurs (plus de détails ici).

Les bons gestes

  • Je limite la fréquence d’utilisation des bougies et encens
  • J’évite l’utilisation en présence de personnes sensibles (enfants, femmes enceintes, asthmatiques, personnes âgées…)
  • Je privilégie les encens comportant le moins de matière (par exemple un bâtonnet fin plutôt qu’un cône)
  • Je ne respire pas directement la fumée
  • Je ne brûle pas plusieurs produits simultanément
  • Après utilisation, j’aère la pièce pendant au moins 10 minutes

Nos derniers articles

Jeux olympiques : Montbéliard derrière l’escrimeuse Éva Lacheray

L’escrimeuse originaire de Montbéliard, Éva Lacheray, vient de se qualifier pour les Jeux olympiques. Et la cité des Princes est derrière elle.

Nord Franche-Comté : une unité mobile de télémédecine pour faciliter l’accès à un généraliste

Des unités mobiles de télémédecine en soins programmés sont déployées dans le nord Franche-Comté. Elles doivent faciliter l’accès à un médecin généraliste.

Ça “dé-bloch” complètement à Pays de Montbéliard Agglomération !

L’élection comme député de Matthieu Bloch, avec l’étiquette LR-RN, crée des remous au sein de Pays de Montbéliard Agglomération. Les silences de l’exécutif suscitent l’exaspération, alors que des élus, de droite comme de gauche, indiquent qu’ils ne veulent pas collaborer avec le nouveau parlementaire.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts