Une rentrée au pas de charge pour l’Esta

293 ! C’est le nombre d’élèves qui ont fait leur rentrée à l’école supérieure des technologies et des affaires (Esta) la semaine. Dont 106 nouveaux. « En 33 ans, c’est la première fois que les étudiants sont aussi nombreux sur nos bancs », se réjouit l’école installée à côté de la chambre de commerce et d’industrie (CCI). Parmi ces nouveaux étudiants, 58 bacheliers vont suivre le parcours Grande École pendant 5 ans. « Ils viennent de vivre une semaine d’intégration atypique et dynamique : une préparation militaire découverte (PMD). » Dans ce cadre, ils ont été accueillis au 1er régiment d’artillerie de Bourogne. Une cérémonie de remise des diplômes a été organisée sur la place d’Armes, vendredi soir. « Organisée pour la 5e année consécutive, cette immersion militaire s’inscrit dans l’esprit de la convention signée par l’école, en juin dernier, avec la Garde nationale pour favoriser l’engagement de ses étudiants dans la réserve militaire opérationnelle », détaille l’école dans son communiqué. Les 48 autres nouveaux étudiants se répartissent entre le parcours post-bac+3 et le Parcours post-bac+2, qui proposent 3 spécialités : Industrie 4.0, Chem-biotech et depuis cette année Transformation digitale. 59 étudiants sont actuellement en stage à l’étranger, pendant un semestre. À l’occasion du dernier conseil d’administration, de nouveaux représentants du monde économique ont intégré la gouvernance de l’école : le Crédit Agricole ; et l’opérateur Trinaps ; Thierry Peugeot et Margarita Mingret. L’école revendique un taux d’embauche de 92 %, dans les 6 mois après la sortie de l’école.

Ceci vous intéressera aussi
Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Le Belfortain Olivier Nasti élu chef de l’année de Gault et Millau

Olivier Nasti, chef du Chambard, en Alsace, a été élu cuisinier de l'année du guide gastronomique Gault et Millau, tandis Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal