Un cèdre du Liban planté au parc de la Douce pour marquer le soutien du département à Beyrouth

Le 4 août 2020, Beyrouth, la capitale du Liban, est le théâtre de deux explosions, survenues dans des hangars du port. 177 personnes sont mortes et 300 000 personnes sont sans abris. Pour matérialiser le soutien du département à Beyrouth, un cèdre du Liban a été planté dans le parc de la Douce, sur la partie essertoise du parc. Cet acte symbolique s’est fait ce lundi en lien avec l’association des Libanais de Belfort et de ses environs (ALBE). Le 10 décembre, le conseil départemental a approuvé une aide d’un montant de 10 000 euros destinée à l’association ALBE. Cette association met en œuvre un certain nombre d’actions, sur place, pour les victimes de l’explosion. Le conseil départemental du Territoire de Belfort entretient, depuis 2005, une coopération avec la commune de Kab Elias, située à l’est du Liban. Quelques réalisations marquantes : accompagnement dans la création d’une unité de sécurité civile pour la communauté de commune de Bekaa Centrale, en lien avec le SDIS 90 ; projet « environnement et déchets », avec une aide à la mise en place d’outils de sensibilisation à l’environnement et au traitement des déchets (implication de la Maison Départementale de l’Environnement). En 2018, deux camions de collecte d’ordures ménagères y ont été envoyé. Le Liban fut sous gouvernance française de 1920 à 1932. Le français et l’arabe sont reconnus comme langues officielles.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Avec Geoptis, La Poste poursuit sa diversification en proposant des audits de voirie

Le groupe La Poste propose aux collectivités un service d’audit des voiries, grâce à sa filiale Geoptis. Deux caméras sont Lire l’article

L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Belfort: le centre de dépistage du covid à nouveau dans les anciens locaux de la chambre de métiers
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre belfortain de dépistage du covid revient dans les anciens locaux e la chambre des métiers dès ce samedi Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal