Sénat : Cédric Perrin de nouveau vice-président de la commission des affaires étrangères et de la défense

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

Cédric Perrin, réélu sénateur du Territoire de Belfort le 27 septembre, a été réélu, ce mercredi matin, vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat. « Ce vote est d’autant plus important pour moi qu’il confirme la confiance de mes collègues avec lesquels je travaille depuis six ans », témoigne le sénateur. Le Belfortain devrait reprendre son poste de rapporteur pour avis du programme 146 « Équipement des forces » de la mission Défense du projet de loi de finances pour 2021. « Il s’agit d’une mission importante car au cœur des préoccupations de nos forces armées. Ma tâche est d’apprécier la sincérité et la crédibilité du budget dédié à l’équipement de nos militaires », souligne le sénateur. Ce budget de près de 12 milliards d’euros est « le plus important budget d’investissement de notre pays », rappelle le sénateur. La commission sera présidée par Christian Cambon, sénateur du Val-de-Marne.

Ceci vous intéressera aussi
EDF : les députés approuvent les crédits de la renationalisation

En réclamant un débat plus large sur l'avenir énergétique du pays, l'Assemblée nationale a soutenu mardi le financement par l'État Lire l'article

Réorganisation en vue à EDF, confronté à de lourds défis

Renationalisation à 100% et changement de patron: l'Etat s'apprête à réorganiser EDF, confronté à de lourds défis industriels et financiers. Lire l'article

Alstom : un juge d’instruction enquête après une plainte pour corruption d’Anticor
La direction de General Electric répond à la mise en demeure des syndicats CFE-CGC et Sud Industrie.

Une information judiciaire pour corruption d'agent public étranger et recel visant Alstom a été ouverte le 23 mars après la Lire l'article

14-Juillet : Peugeot et la longue histoire des voitures présidentielles

Peugeot fait partie des fournisseurs de l’Élysée, pour les véhicules présidentiels, dès 1921. Certains véhicules sont des icônes, comme la Lire l'article

Défilement vers le haut