Sénatoriales : Cédric Perrin réélu dans le Territoire de Belfort

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

Avec un score de 72,24%, soit 268 des 371 suffrages exprimés, Cédric Perrin, sénateur sortant du Territoire de Belfort est confortablement réélu.

Avec un score de 72,24%, soit 268 des 371 suffrages exprimés, Cédric Perrin, sénateur sortant du Territoire de Belfort est confortablement réélu.

Il n’était pas particulièrement menacé. N’empêche, l’ancien maire de Beaucourt Cédric Perrin peut se flatter d’un assez joli score. Sur les 382 grands électeurs du Territoire de Belfort appelés ce dimanche à désigner leur sénateur, 268 se sont portés sur le sortant. 72,24%, le match était plié dès le premier tour. Un score qui ne devrait étonner personne quand on sait le talent de l’homme pour labourer son territoire. C’est davantage dans le peloton qui suit que les amateurs de politique trouveront de quoi exercer leur esprit d’analyse.

Marie-Laure Duchanoy, qui représente l’ex-Front National devra se contenter de deux voix, qui lui font un modeste 0,2%. Là non plus, le chiffre n’a pas de quoi surprendre.

Bruno Kern, qui concourait cette fois-ci sous un dossard La République en Marche (LREM), pointe à 11,26%, soit 43 voix. Le parti présidentiel, et le Modem qui le soutenait, ne font décidément pas recette. Vincent Jeudy et Bertrand Chevalier, respectivement Europe Ecologie-Les Verts (EELV) et Parti Communiste (PC) sauvent l’honneur de la gauche. 37 voix (9,97%) pour le premier; 21 voix (5,50%) pour le deuxième, soit un total qui dépasse largement le score de Bruno Kern.

Certes, les élections sénatoriales ne représentent pas l’état de l’opinion. Elles donne quand même une idée du poids des différentes couleurs politiques dans un département.

Réactions

Bertrand Chevalier (PC) :
« Le sénateur LR Cédric Perrin sortant remporte l’élection sénatoriale dans le Territoire de Belfort avec 72% des voix. C’est sans surprise le prolongement du résultat des municipales de 2020 et d’une main mise sur les institutions de notre département par le parti LR et Damien Meslot depuis 2014. Mais c’est un très mauvais signal envoyé par les grands électeurs du département au monde du travail. La droite nationale, majoritaire au Sénat et approuvant voire aggravant tous les projets du gouvernement de M. Macron, comme la droite locale de M. Meslot, sont confortées dans leurs orientations très libérales et autoritaires : destruction progressive de la protection sociale, appauvrissement des services publics et de la fonction publique territoriale, soumission aux intérêts des multinationales prédatrices telles que Amazon et Général Electric, centralisation de toutes les décisions vers les grandes agglomérations au détriment des petites communes, … Pour autant, nous savons bien que ce résultat hégémonique ne représente pas l’état réel du rapport de force entre la gauche et la droite dans notre département. Il illustre à quel point les politiques d’austérité et les transferts progressifs de compétences ont condamné les collectivités locales à un système clientéliste où les stratégies d’intimidation peuvent avoir prise. […] »

Bruno Kern (LREM):

« félicitations à Cédric Perrin qui a sillonné, comme moi, toutes les communes du Territoire. Ne disposant pas des bataillons de grands électeurs des grandes communes, je partais de zéro et je termine deuxième… Parmi ceux qui m’ont accordé leur confiance, beaucoup de maires de petites communes que je remercie chaleureusement. Ils peuvent compter sur moi. »

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : une motion pas comme les autres [édito]
Le conseil départemental du Territoire de Belfort a adoptée une motion pour envisager l'après GE.

La motion a été adoptée à l'unanimité ce mercredi après-midi. | ©CD 90 C’est l’histoire d’une motion pas comme les Lire l'article

Belfort : de nouveaux panneaux touristiques sur l’A36
Des panneaux touristiques sur le bord de l'A36, dans le Territoire de Belfort.

Le conseil départemental du Territoire de Belfort signe une convention avec APRR, concessionnaire de l’autoroute A36. Elle vise à renouveler Lire l'article

Belfort : le conseil départemental « perd son autonomie financière »
Le conseil départemental « perd son autonomie financière »

Le conseil départemental du Territoire de Belfort a soumis au vote, ce mercredi, ses orientations budgétaires pour 2021. Un budget Lire l'article

Belfort: un site internet pour que les entreprises s’y retrouvent dans le maquis des aides
La page d'accueil du site relance90.fr

Le plan de relance comprend une multitude de dispositifs d'aides. 260, selon le préfet du Territoire de Belfort. Pour que Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut