Pas de passe sanitaire pour visiter la Maison de la Négritude à Champagney

La Maison de la Négritude de Champagney est ouverte du mardi au vendredi de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 les samedis et dimanches de 14 h à 18 h (ouverture le dimanche 15 août de 14 h à 18 h.)
Ses responsables indiquent dans un communiqué que le passe sanitaire « n’est pas exigé lors de votre visite de la Maison de la Négritude, puisque la jauge de fréquentation est inférieure à 50 personnes en simultané ».
En revanche, il faudra respecter les dispositions suivantes:

  • port du masque obligatoire à partir de 11 ans
  • gel hydro alcoolique à votre disposition à l’entrée et à la sortie du musée
  • sens de visite obligatoire
  • visites guidées sur rendez-vous uniquement pour les groupes constitués à partir de 10 personnes et dans la limité de la jauge .

Jusqu’au 17 décembre, la Maison de la Négritude propose une exposition sur la vie et l’œuvre du chevalier Saint-George. Visite guidée, le mardi 17 août à 16 h 30 sur inscription uniquement au 03.84.23.25.42

Ceci vous intéressera aussi
La qualité des lieux de baignade en Bourgogne-Franche-Comté [carte]
L'agence régionale de santé assure la surveillance de la qualité des lieux de baignade en Bourgogne-Franche-Comté

L’agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté assure la surveillance sanitaire des eaux de baignade. Dans la région, la qualité Lire l'article

Le conseil départemental approuve la rénovation de l’auberge du Ballon d’Alsace

Auberge du Ballon d'Alsace, avant le rachat par le conseil départemental. | ©CD90 – Jean-François Lami. En 2019, le Département a réalisé Lire l'article

Comment les impôts baissent dans le Territoire de Belfort

Une baisse des impôts pour 53 000 foyers dans le Territoire de Belfort, selon la préfecture. | © Pixabay – Lire l'article

Le campus métropolitain Belfort – Montbéliard fait choisir aux étudiants son futur logo

Les étudiants votent pour leur logo préféré sur des bornes à Montbéliard. | © Laura Demougeot – PMNFC Les 16 Lire l'article

Défilement vers le haut