LGV Rhin-Rhône : le sénateur Cédric Perrin reste prudent

Mardi 21 mai, la ministre des Transports Élisabeth Borne, a annoncé le réexamen du calendrier concernant l’achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône. Ce projet doit intervenir avant 2028. « Cette décision s’imposait après la suppression par les députés de la majorité LREM de notre amendement adopté au Sénat, contre l’avis du Gouvernement, qui ajoutait la réalisation de la 2e phase de la branche Est dans la loi d’orientation des mobilités », rappelle le sénateur du Territoire de Belfort, Cédric Perrin, satisfait de cette décision. Elle « est le fruit d’une importante mobilisation des Sénateurs du Grand Est », remémore-t-il, en glissant le courrier de 20 sénateurs adressé aux députés du Grand Est et de Bourgogne-Franche-Comté, le 9 mai. « Comptez toutefois sur ma plus grande vigilance quant à la réalité et la concrétisation de cette annonce, glisse le sénateur, avant de prévenir. L’abandon annoncé en catimini cette semaine par le Gouvernement de la modernisation de la R.N. 19 entre Vesoul et Langres nous oblige en effet à la plus grande prudence. Ce reniement est intervenu en dépit des engagements signés en 2000 par l’État dans la Convention spécifique R.N. 19 et du protocole signé en 2006 par l’État et les collectivités locales. Une trahison similaire de la parole donnée par l’État serait inacceptable. »

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Belfort: le centre de dépistage du covid à nouveau dans les anciens locaux de la chambre de métiers
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre belfortain de dépistage du covid revient dans les anciens locaux e la chambre des métiers dès ce samedi Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal