L’été, une période difficile pour le don de sang

Avec les congés des entreprises. Avec la fermeture des universités. Avec la fermeture des écoles. L’été, la collecte de sang est toujours difficile. Il faut donc une mobilisation continue pour maintenir les réserves. En juin, la journée mondiale des donneurs de sang a connu un vif succès en Bourgogne-Franche-Comté, « et a permis de rétablir le niveau des réserves qui avait chuté après les points de mai », constate l’établissement français du sang (EFS) dans son communiqué.  On a enregistré 20 % de dons en plus par rapport à 2018. 2 443 donneurs se sont présentés cette semaine-là. 687 citoyens de Bourgogne-Franche-Comté ont donné pour la première fois, soit 28 % des donneurs de cette opération. « Un résultat remarquable et à saluer quand on sait que la région BFC envoie 20 % de ses dons en contribution nationale aux régions qui ont plus de difficulté à collecter », remarque l’EFS. « [Mais] il est essentiel que la mobilisation se poursuive tout au long des prochaines semaines pour contrebalancer l’effet canicule que l’EFS a subi dernièrement et le nombre de collectes qui ne peuvent être organisées en raison des vacances scolaires », insiste l’établissement public. Il faut « compenser cette perte de dons par une fréquentation supplémentaire en collectes mobiles de communes et en maisons du don, ouvertes quasi quotidiennement dans les principales villes de la région », poursuit-il. Plus de 140 collectes sont organisées entre le 15 juillet et 15 août dans la région. Dans le nord Franche-Comté, il est possible de donner quotidiennement à la maison du don, à Belfort.

  • Maison du don de l’EFS : 90, rue René-Cassin, ZAC de la Justice, Belfort – 03 84 58 49 90 – Bus n°2, arrêt CFA. Ouverte le mardi de 8 h 30 à 18 h, le mercredi, jeudi et vendredi de 8 h 30 à 16 h 30 et le samedi de 8 h à 12 h – https://dondesang.efs.sante.fr/trouver-une-collecte

Ceci vous intéressera aussi
Une enquête participative pour mieux connaître les escargots
Le conservatoire botanique national de Franche-Comté - observatoire régional des invertébrés organise une enquête participative, s’appuyant sur les observations des habitants, pour mieux connaître 4 espèces d’escargots des jardins de Bourgogne-Franche-Comté.

Le conservatoire botanique national de Franche-Comté - observatoire régional des invertébrés organise une enquête participative, s’appuyant sur les observations des Lire l'article

Train à hydrogène : 4 millions d’euros en plus pour la Bourgogne-Franche-Comté
Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé vendredi le déblocage de fonds supplémentaires aux régions qui vont tester le train à hydrogène

Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé vendredi le déblocage de fonds supplémentaires aux régions qui vont tester Lire l'article

Covid-19 : les chiffres de l’épidémie en Bourgogne-Franche-Comté
Le respect des gestes barrières est un moyen efficace de lutter contre le virus.

Le point hebdomadaire de l’agence régionale de santé (ARS) révèle des situations disparates à l’échelle de la région Bourgogne-Franche-Comté. Le Lire l'article

Covid-19 : l’ARS appelle « à un sursaut de responsabilité individuelle »
Pierre Pribile, directeur général de l'agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté.

Pierre Pribile, directeur général de l’agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, a confirmé ce mardi que la situation sanitaire continuait de Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut