Les pompiers du Doubs cherchent des « bons samaritains »

Les pompiers du Doubs déploient l'application Staying Alive, connue sous le nom de Bon samaritain, pour limiter les crises cardiaques.

Au mois de juin, les pompiers du Doubs ont rejoint le dispositif organisé autour de l’application mobile Staying alive, déployée dans le département. Cette application (retrouvez notre article qui la présente) vise à être « plus efficace dans la prise en charge » des arrêts cardiaques. Des citoyens s’inscrivent sur l’application et sont référencés. Ils sont aujourd’hui 1 500 dans le Doubs. « [L’application] permet lors de l’alerte aux sapeurs-pompiers, d’envoyer une notification aux « Bons Samaritains » situés à proximité de la personne en détresse, afin d’apporter leur aide, guidés par téléphone par les sapeurs-pompiers, en attendant l’arrivée des secours. Même sans aucune formation de secourisme, un « Bon Samaritain » peut ainsi trouver le défibrillateur (DAE) le plus proche et l’acheminer auprès de la victime », indiquent les pompiers du Doubs dans leur communiqué de presse. « Malheureusement ce nombre reste trop faible pour trouver de « Bons samaritains » sur la majorité des arrêts cardiaques.  Afin de garantir un maillage territorial optimal, il serait appréciable de pouvoir compter sur davantage de citoyens ayant téléchargé l’application », indiquent les sapeurs-pompiers. Une campagne nationale est relayée par les services départementaux d’incendie et de secours jusqu’à fin octobre, pour inviter à s’inscrire sur ce dispositif.

Ceci vous intéressera aussi
Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Pont-de-Roide : les oiseaux migrateurs scrutés depuis le fort des Roches
Le site du Fort des Roches à Pont-de-Roide offre une vue imprenable sur la nature

Tous les ans, le Fort des Roches de Pont-de-Roide est survolé par des millions d’oiseaux migrateurs. Ce spectacle attire de Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal