Le programme Erasmus + à l’honneur au lycée Condorcet

Du 15 au 17 octobre, le programme Erasmus+ – un programme européen centré sur la jeunesse, l’éducation, la formation et le sport – était mis à l’honneur à travers l’Europe, par l’intermédiaire des Erasmus days. En 2019, 3 995 évènements ont été organisés dans 53 pays. Le lycée Condorcet de Belfort s’est investi dans l’évènement, par l’intermédiaire de ses étudiants en BTS commerce international. « Les #ErasmusDays sont l’occasion de donner la parole aux étudiants de BTS qui se sont engagés dans un cursus propice à l’ouverture internationale et à la communication interculturelle », indique Radia Chekhab, leur enseignante. À cette occasion, les étudiants de 2e année témoigne traditionnellement de leur expérience à l’étranger,  un stage de deux mois effectué en fin de 1re année. Contexte sanitaire oblige, leur stage a été annulé. « Cela n’a pas freiné leur enthousiasme ni entamé leur motivation à s’engager dans cet événement, confie Radia Chekhab. Pour pallier l’absence de témoignages récents, un groupe avait pour mission de diffuser les témoignages des anciens étudiants bénéficiaires du programme Erasmus+, qui ont répondu favorablement à leur sollicitation. Preuve qu’une véritable solidarité s’installe entre les jeunes de la génération Erasmus+. » À l’occasion de ces temps de réflexion, les étudiants ont réfléchi « au monde d’après ». « L’occasion pour les jeunes de solliciter leurs connaissances et compétences de l’ensemble des enseignements du diplôme. Leurs prestations firent l’objet d’une exposition présentées par les jeunes, inquiets de leur avenir mais prêt à s’engager dans un demain plus solidaire et écologique », constate l’enseignante. Ce moment a aussi été l’occasion de rappeler l’engagement de l’établissement dans son ouverture internationale. Plusieurs enseignants utilisent notamment la plateforme E-TWINNING, qui permet notamment des rencontres en visioconférence entre les enseignants de différents pays. Cette plateforme européenne recense aujourd’hui 751 541 enseignants, 203 085 écoles et 99 497 projets. « Les élèves retiennent de ces expériences enrichissantes, les nombreuses opportunités qu’elles offrent : les échanges avec des correspondants étrangers, une pratique des langues vivantes ancrée dans la réalité et une pédagogie plus adaptée aux attentes de leur âge », estime Radia Chekhab.

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : « Je suis sidéré », déclare Damien Meslot

Damien Meslot, maire de Belfort. | ©Le Trois – archives La France va être encore sérieusement touchée par un plan de Lire l'article

General Electric : « Cette mascarade a assez duré », déclare Cédric Perrin
Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, Lire l'article

General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut