Le Ceser appelle à concentrer l’argent public vers les PME

Le conseil économique, social et environnemental de Bourgogne-Franche-Comté a exprimé, au cours d’une séance plénière tenue ce mardi 25 juin, « a tenu à exprimer sa sincère solidarité avec les salariés de General Electric mais aussi avec tous ceux, qui, directement ou indirectement, vont subir les conséquences de la décision du groupe qui perturbe lourdement l’environnement économique et social du nord Franche-Comté ». Le conseil, qui souhaite participer à une réflexion approfondie sur l’avenir industriel, affirme « la nécessité d’un maintien et, plus encore, d’un renforcement du potentiel industriel de notre région ». Le conseil se questionne également sur l’argent public accordé aux grands groupes, alors que les décisions échappent « au contrôle public ». À rebours, le Ceser estime qu’il vaut mieux concentrer les aides publiques aux TPE-PME-PMI, « ancrées dans un territoire et confrontées à la consolidation de leurs capitaux, au recrutement de personnels qualifiés, à l’adaptation des compétences, à l’évolution des métiers… dans un contexte de transition numérique, écologique et énergétique ».