L’agence régionale de santé appelle du renfort

« Étudiants et soignants, actifs et retraités, sont appelés à prêter main forte aux établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté mobilisés pour faire face à la crise sanitaire », annonce l’agence régionale de santé (ARS) dans son communiqué quotidien. C’est l’opération #RenfortsCovid. Ce dispositif d’appel aux volontaires vise à renforcer les équipes des établissements de santé. Un déploiement déjà enregistré en Ile-de-France, Hauts-de-France, Bretagne, Occitanie, Rhône-Alpes. Par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne (https://www.renfort-covid.fr/), les établissements listent leurs besoins urgents en soignants et invitent les volontaires à proposer leurs compétences pour y répondre : étudiants ou diplômés, actifs ou retraités, aides-soignants, brancardiers, infirmiers ou médecins… Les candidats se rendent disponibles. L’application MedGo met ensuite en relation directe. Dans son point quotidien, l’ARS déplore 139 décès dans des établissements hospitaliers ce vendredi 27 mars, en Bourgogne-Franche-Comté, des suites du coronavirus covid-19, soit seize de plus en 24 heures. « La région compte 690 patients hospitalisés, dont 185 en réanimation ; 431 personnes sont sorties d’hospitalisation », poursuit le communiqué.

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : une prime pour les étudiants infirmiers mobilisés
Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a décidé d’augmenter le nombre de places en formation d’infirmiers et d’aides-soignants, pour la nouvelle rentrée scolaire.

Les étudiants infirmiers auront une revalorisation de leur indemnité de stage. | ©Le Trois – archives « Les étudiants en soins infirmiers mobilisés Lire l'article

La vente des Hospices de Beaune finalement reportée
Les hospices de Beaune - Image par Falco de Pixabay

La vente devait avoir lieu ce dimanche 15 novembre 2020. Elle a été reportée d'un commun accord entre les organisateurs Lire l'article

[TRIBUNE] Chambre des métiers et de l’artisanat : « Plutôt que subir, nous agissons »

Les présidents des chambres des métiers s'expriment sur la crise sanitaire. | ©DR "Nous, Présidents de la Chambre de Métiers Lire l'article

Covid-19: la Bourgogne-Franche-Comté reste la deuxième région la plus touchée
Filtrage des visites pendant la période de plan Blanc, en novembre 2020, à l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Le bilan hebdomadaire de l'ARS met en évidence une décrue, mais dans un contexte qui reste très tendu dans les Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut