La Bourgogne-Franche-Comté veut atteindre 3 700 à 4 700 tests par jour

Selon l’agence régionale de santé, le rebond épidémique de la covid-19 se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté, pour la troisième semaine consécutive.

« À compter du 11 mai, chacune et chacun devra se surveiller et contacter son médecin traitant en cas d’apparition de symptômes pouvant évoquer le Covid-19, fièvre et toux en particulier. En cas de suspicion de la maladie, le médecin sera amené́ à prescrire un test et la personne devra rester chez elle jusqu’au résultat du test (et au-delà̀ ensuite s’il s’avère positif) », indique l’agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté dans son bulletin quotidien. Le réseau de laboratoires de biologie médicale de la région doit permettre de réaliser 3 700 à 4 700 tests virologiques par jour. « L’enjeu du déploiement massif des tests virologiques est de diagnostiquer les malades pour les isoler individuellement et ainsi casser la chaine de transmission du virus », informe le communiqué. Ce mercredi soir, on enregistre 1 111 hospitalisations pour des formes graves de covid-19, dont 114 dans les services de réanimation de la région. 896 décès sont recensés en établissements de santé ; 2 618 personnes sont sorties d’hospitalisation.

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="oX1" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : l’amélioration se confirme en Bourgogne-Franche-Comté

Les données communiquées par l’agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté cette semaine témoignent d’une amélioration continue de la situation sanitaire Lire l'article

L’établissement français du sang encourage le don de plasma
L’établissement français du sang encourage le don de plasma

L’établissement français du sang (EFS) a lancé une campagne de communication pour encourager le don de plasma, dont les besoins Lire l'article

Vitesse réduite sur l’A36 à cause d’une pollution aux particules fines
L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules Lire l'article

Covid-19: le nombre d’hospitalisation baisse, mais l’ARS redoute le variant anglais
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

De nombreux indicateurs sont passés au vert en Bourgogne-Franche-Comté et la vaccination progresse chez les plus de 75 ans notamment. Lire l'article

Défilement vers le haut