GE : la Direccte valide le plan de sauvegarde de l’emploi

La direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) a informé la direction de l’entité turbines à gaz de General Electric (GE EPF), ce jeudi 19 décembre, qu’elle confirmait le plan de sauvegarde de l’emploi, déposé le vendredi 29 novembre. « La direction de GE EPF ouvrira, dès le 6 janvier 2020, une première phase de départs volontaires », annonce la direction dans un communiqué (retrouvez le calendrier du plan ici). Les prochains mois seront consacrés à des discussions sur la réduction des coûts ; 12 millions d’euros doivent être économisés. Des échanges sur le projet industriel sont aussi prévus, « afin de mieux positionner l’entreprise pour l’avenir », déclare la direction. Sollicitées, les organisations syndicales n’ont pas répondu. L’entreprise doit compter 1 275 CDI fin 2020 ; ils étaient 1 760 au 30 avril 2019.

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : un accord se précise sans délocalisation
Un accord évitant les délocalisations est envisagée avec signature vendredi.

Un clap de fin est annoncé sur le projet de l’entité turbines à gaz de General Electric de transférer des Lire l'article

Philippe Petitcolin : « Il faut que Belfort soit reconnu comme le centre mondial de l’hydrogène et de l’opérabilité »
Philippe Petitcolin fait le point sur les accords du 21 octobre 2019, avant la rencontre à Bercy ce 30 juin.

Le 4e comité paritaire rassemblant l’intersyndicale de l’entité turbines à gaz de General Electric, le Gouvernement et la direction de Lire l'article

General Electric : un futur industriel se dessine à Belfort
Huit axes industriels sont retenus dans les orientations stratégiques du site de Belfort de General Electric

L’espoir est là. Huit des dix pistes du projet industriel de l’entité turbines à gaz de General Electric intègrent les Lire l'article

Intégration militaire pour les nouveaux étudiants de l’Esta

Depuis 6 ans, l’école supérieure des technologies et des affaires (Esta) proposent une intégration singulière aux étudiants de 1re année : Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut