GE : la Direccte valide le plan de sauvegarde de l’emploi

La direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) a informé la direction de l’entité turbines à gaz de General Electric (GE EPF), ce jeudi 19 décembre, qu’elle confirmait le plan de sauvegarde de l’emploi, déposé le vendredi 29 novembre. « La direction de GE EPF ouvrira, dès le 6 janvier 2020, une première phase de départs volontaires », annonce la direction dans un communiqué (retrouvez le calendrier du plan ici). Les prochains mois seront consacrés à des discussions sur la réduction des coûts ; 12 millions d’euros doivent être économisés. Des échanges sur le projet industriel sont aussi prévus, « afin de mieux positionner l’entreprise pour l’avenir », déclare la direction. Sollicitées, les organisations syndicales n’ont pas répondu. L’entreprise doit compter 1 275 CDI fin 2020 ; ils étaient 1 760 au 30 avril 2019.

Ceci vous intéressera aussi
Damien Meslot : « Pays de Montbéliard Agglomération ne veut pas parler avec ses voisins »

Damien Meslot, président Les Républicains (LR) du Grand Belfort, regrette le choix des élus de Pays de Montbéliard Agglomération de Lire l'article

Bourogne : plein feu sur le LRU du 1er régiment d’artillerie

Le 1er régiment d’artillerie de Bourogne est le seul régiment français a disposer du lance-roquette unitaire (LRU). Cette arme est Lire l'article

Quand le monde des entreprises et celui des armées se lient autour d’un club

Rapprocher le monde des armées de celui de l’entreprise. Favoriser l’acculturation. Telle était l’ambition des acteurs qui ont signé une Lire l'article

Les Restos du cœur proposent un service itinérant dans le Territoire de Belfort

Dès le mois de juillet 2022, la section départementale des Restos du Cœur met en place un centre itinérant pour Lire l'article

Défilement vers le haut