Des difficultés de circulation à prévoir à Montbéliard du 7 au 11 février 2022

Pour redynamiser les berges de l’Allan, la Ville de Montbéliard a fait appel à des promoteurs immobiliers. Des travaux vont perturber la circulation au centre-ville durant cette du 7 février. Le chantier concernera la démolition de la maison de 1940 située 1 rue Charles-Contejean, dans l’emprise du programme. Les voies de circulation alentours seront modifiées au moins jusqu’au 11 février, avec des difficultés à prévoir pour les riverains.

Le stationnement de tout véhicule et la circulation piétonne seront interdits rue Charles-Contejean le long du trottoir, entre les propriétés comprises entre le n°8 et le n°16.

La voie de droite dans le sens de circulation sera neutralisée entre la rue de la Planchette et l’impasse des Graviers. La circulation des véhicules s’effectuera par alternance sur la voie restante.

Le débouché de la rue Viette sur l’avenue Wilson sera fermé. La partie de la rue Viette comprise entre l’avenue Wilson et la rue de la Synagogue sera inversée. Les véhicules en provenance de la rue Charles Surleau, de la rue de la Sous-préfecture et de la rue de la Synagogue devront rejoindre la rue de la Schliffe.

Les feux tricolores des carrefours rue Viette/avenue Wilson, et avenue Wilson/rue Pierre Toussain/rue de la Chapelle, seront mis à l’orange clignotant pour toute la durée du chantier de démolition.

La vitesse de circulation de tous les véhicules au droit du chantier sera limitée à 30 km/h.

La nouvelle résidence sera située au bord de l’Allan, et accueillera douze logements haut de gamme. Elle devrait être livrée pour l’été 2023.

Ceci vous intéressera aussi
Le pays de Montbéliard finaliste pour être capitale française de la culture 2024

Trois agglomérations, Alès, Bourg-en-Bresse et Montbéliard, sont finalistes pour devenir en 2024 la deuxième "capitale française de la culture", a Lire l'article

Pour les infirmières en psychiatrie dans le privé, l’amour du travail ne suffit plus

Plusieurs infirmiers en psychiatrie témoignent des mauvaises conditions dans le privé. Salaires inégaux, heures à gogo, intérimaires pour remplacer les Lire l'article

Proch’Parole à l’écoute des proches des patients souffrant de troubles psychiques

À l’initiative de trois infirmières, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté a mis en place un groupe de parole destiné aux familles Lire l'article

Nord Franche-Comté : les eaux de baignade sont de bonne qualité

L’Agence Régionale de Santé (ARS) déploie chaque année une surveillance sanitaire de la qualité de l’eau des zones de baignade. Lire l'article

Défilement vers le haut