Belfort : un nouvel espace d’accueil au commissariat pour garantir l’intimité des victimes

Il y a quelques mois, le commissariat de Belfort annonçait la mise en place d’un dispositif de pastille orange et bleu, à désigner avec le doigt, pour assurer la discrétion des victimes de violences conjugales et intrafamiliales. Mais le dispositif d’accueil n’était toujours pas idéal. L’estrade, dans l’entrée, tout à côté de la salle d’attente, ne laissait pas de place à de l’intimité pour expliquer ce qui amenait les victimes à venir témoigner.

Désormais, c’est de l’histoire ancienne. Après trois mois de travaux et 80 000 euros plus tard, l’accueil a bien changé. La borne d’accueil a été déplacée, des espaces cloisonnés et des sas ont désormais été installés, permettant des échanges confidentiels. « Sur 3 000 crimes et délits, 500 plaintes sont déposées pour des violences sexuelles ou intra-familiales. Notre but était d’améliorer l’accueil des victimes de ce type de violence », expose Cédric Richardet, commissaire divisionnaire et  directeur départemental de la sécurité publique de Belfort. Il était donc essentiel de réaliser de tels travaux pour garantir l’intimité aux plaignants. 

Ceci vous intéressera aussi
Samia Jaber : « J’ai fait un acte fort, j’attends le retour »

Samia Jaber a décidé de retirer sa candidature aux élections législatives, dans la 2nd circonscription du Territoire de Belfort. Elle Lire l'article

Le festival de jazz Be Bop or Be dead va ouvrir une nouvelle page

Le festival de jazz émergent Be Bop or be Dead est organisé ce vendredi 20 et samedi 21 mai. Une Lire l'article

Le Pochon Magique ou la ballade d’un homme heureux

Jean-Marie Mercier, le fondateur du restaurant végétarien Le Pochon Magique, à Belfort, vient de publier une histoire sensible de cette Lire l'article

Les coups de coeur d’À la conquête de l’Est #7

Une fois par mois, Cécile et Lucie, du blog À La Conquête de l’Est nous confient leurs coups de coeur Lire l'article

Défilement vers le haut