Belfort : stationnement gratuit à l’occasion du vendredi Saint

C’est une longue tradition dans la cité du Lion. Les stationnements sont gratuits dans les parkings publics à l’occasion du vendredi saint, un jour férié en Alsace, Allemagne et Suisse. « Par cette action, la Ville de Belfort a pour objectif de faciliter le stationnement des Belfortains. Ils pourront ainsi faire leurs courses en ville sans avoir à payer leur place de parking. Cette offre permet également d’attirer des clients alsaciens et suisses pour qui le vendredi Saint est un jour férié », précise la mairie dans un communiqué. L’association des commerçants offre également des chocolats et des remises exceptionnelles aux clients.

Belfort propose 5 500 places dont plus de 2 000 proches des commerces et en cœur de ville. « [La Ville] a édité un dépliant qui détaille toute l’offre de stationnement et les nouveautés pour faciliter le stationnement », rappelle la municipalité. Le document est disponible à l’hôtel de Ville, gratuitement. Les visiteurs pourront également découvrir le nouveau bâtiment de l’office de tourisme, accueilli à l’hôtel du Gouverneur, en vieille ville.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

31 enseignants-chercheurs de Franche-Comté parmi les 2% les plus influents au monde 

Un classement américain de l’université de Stanford vient de désigner les chercheurs les plus cités au monde. Parmi eux, 31 Lire l’article

En BD, Laurent Schafer relativise la physique quantique [spécial TEDx]

Laurent Schafer sera ce vendredi 25 novembre au soir sur les planches du TEDx de Belfort, organisé au Phare. En Lire l’article

Rosatom, angle mort de la vente de la branche nucléaire de General Electric à EDF [enquête]

EDF et General Electric ont signé l’accord définitif de la cession de la branche nucléaire du géant américain, qui revient Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal