Le Trois –

PUB

Un outil numérique de maquettage des projets hydrogène conçu à Belfort

Paul Jacquet, de Capgemini engineering, présente l'outil de maquettage numérique pour les projets hydrogène

Lors du forum hydrogen business for climate, l’association Apsiis, fondée par des syndicalistes de General Electric et des entrepreneurs locaux pour conserver les compétences liées à l’intégration de systèmes complexes, a présenté la concrétisation de son premier projet : le développement d’un outil numérique de modélisation d’installation hydrogène. Et les premiers retours sont très encourageants.

Lors du forum hydrogen business for climate, l’association Apsiis, fondée par des syndicalistes de General Electric et des entrepreneurs locaux pour conserver les compétences liées à l’intégration de systèmes complexes, a présenté la concrétisation de son premier projet : le développement d’un outil numérique de modélisation d’installations hydrogène. Et les premiers retours sont très encourageants.

L’association de préfiguration de sociétés d’intégration et ingenierie systèmes (Apsiis) est née en début d’année (lire notre article). Son objectif, préserver les compétences d’intégration de systèmes complexes, particulièrement des centrales électriques (nucléaire, gaz, hydroélectrique), du bassin d’emplois de Belfort. Elle a été créée par des syndicalistes de General Electric, qui voit leur compétences mises à mal par le conglomérat américain, et par des entrepreneurs locaux. Fin juin, l’association a présenté ses deux axes de travaux : l’hydrogène et le nucléaire (lire notre article).

Sous l’impulsion de l’association, deux sociétés, EuroCFD et Capgemini engineering (ex-Altran), ont développé un outil de maquettage pour les projets hydrogène. Cet outil numérique, en une dimension, permet de dimensionner le projet hydrogène en fonction de plusieurs paramètres : les équipements utilisés ; la consommation finale ; les besoins de stockage… Mieux, cet outil permet de modéliser en un instant ses besoins, même lorsque l’on modifie les hypothèses, alors qu’avant il fallait reprendre tous les calculs des différentes étapes d’un process. On peut donc le faire en direct avec le client.

À chaque fois que l’on modifie les hypothèses, les courbes s’adaptent et recalculent automatiquement la consommation, la production, l’efficacité. « Et derrière se cache un modèle de coût », explique Paul Jacquet, de Capgemini engineering, qui pianote sur son ordinateur pour faire une démonstration. Des changements d’hypothèses, c’est l’enjeu quotidien d’un intégrateur, qui doit adapter un système à un environnement, à un objectif et à des commandes.

« Un raisonnement de filière »

L’outil a été développé en deux mois. Il répond à des situations très complexes. « Pour chaque loi, on doit déduire une loi de comportement. Et elles doivent communiquer entre elles », insiste l’ingénieur. « Avec cette maquette, tu peux raisonner en théorie », poursuit Paul Jacquet. Surtout, ils ont conçu une bibliothèque d’équipements avec tous les paramètres techniques des machines, pour savoir laquelle s’adapterait le mieux au projet, en fonction de l’efficacité recherchée et du coût. « Cette maquette, c’est un raisonnement de filière », insiste Paul Jacquet. Un industriel comme McPhy a déjà communiqué la fiche technique de ses équipements confie Philippe Petitcolin, président d’Apsiis et figure syndicale de la CFE-CGC lors du conflit social dans l’entité turbines à gaz de General Electric, en 2019.

Les industriels ont tout intérêt à référencer leurs produits, pour qu’ils soient ensuite proposés par les équipes d’intégration aux clients. Autre intérêt de cette maquette, c’est de pouvoir repérer les composants manquants ou les gammes manquantes de produits dans le développement d’un projet, et donc d’orienter les industriels sur des marchés potentiels. « Tous les acteurs marquent un intérêt pour cet outil », assure Philippe Petitcolin. Cet outil est accessible. Il peut être loué pour quelques heures ou quelques jours, ou vendu sous contrat de licence.

Apsiis a reçu au début de l’été une aide de 100 000 euros de la région Bourgogne-Franche-Comté, couplée à une autre aide de 100 000 euros de Capgemini engineering. 2 mois plus tard, ils ont impulsé une dynamique qui a permis de créer cet outil numérique de modélisation d’installations hydrogène. Une belle carte de visite pour montrer l’intérêt de cette association, qui travaille aussi sur la création d’une activité de maîtrise d’œuvre et de maîtrise d’ouvrage de projets hydrogène stationnaires. Elle s’est aussi positionnée sur le dossier des petits réacteurs modulaires nucléaires, sur lesquels elle fait du lobbying pour positionner Belfort sur la carte de leur développement dans l’Hexagone (notre article). Des annonces du chef de l’État sont attendues dans les prochaines semaines sur ce dossier stratégique de souveraineté énergétique et industrielle.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts