Le Trois –

PUB

Stellantis : l’amertume des syndicats après les négociations salariales

Les séances du 8 février sont maintenues à Sochaux, à l'usine Stellantis (Ex-PSA), malgré la pénurie de semi-conducteurs.
Travail avec masque sur une ligne de production Stellantis (ex PSA), pendant la crise sanitaire de la covid-19.

Malgré des résultats exceptionnels, Stellantis s’est mis les syndicats à dos. Ils sont déçus des résultats obtenus lors des négociations salariales et de la prime d’intéressement. Surtout au regard des 13,4 milliards d’euros de bénéfices.

Malgré des résultats exceptionnels, Stellantis s’est mis les syndicats à dos. Ils sont déçus des résultats obtenus lors des négociations salariales et de la prime d’intéressement. Surtout au regard des 13,4 milliards d’euros de bénéfices.

« Une chose est sûre : la direction a réussi à se mettre tous les syndicats à dos sur ce sujet », résume Éric Peultier, délégué syndical Force ouvrière à Sochaux à l’usine Stellantis de Sochaux. Les syndicats ne signeront pas l’accord salarial 2022, négocié tardivement mardi 22 février (lire notre article). Lors de ces discussions, la direction avait finalement proposé une enveloppe d’augmentations salariales de 3,2 %. Dans cette enveloppe, les ouvriers ont 2,8 % d’augmentation générale. Les techniciens, hors agents de maîtrise, ont une augmentation générale de 2 %, inférieure à l’inflation observe désespérément la CFE-CGC ; 30 % de cette catégorie n’auront pas non plus d’augmentation individuelle.

Cadres et agents de maîtrise n’avaient pas de partie « augmentation générale », tout était en « augmentation individuelle ». La CFE-CGC regrettait que 15 à 20 % de ces catégories n’auraient pas d’augmentations. La prime annoncée d’au moins 4 000 euros brut le mercredi matin, avec les résultats exceptionnels, n’a pas compensé. Force ouvrière rappelle, à titre de comparaison, que les produits de grandes consommation ont augmenté de 2,8 % en moyenne.

« Miettes »

Dans un tract, FO a dénoncé « l’avarice » de Stellantis. « Les salariés ne s’y retrouvent pas malgré tous les efforts faits au quotidien », regrette Éric Peultier. « C’est la double peine pour les salariés », poursuit Benoit Vernier, de la CFDT, après avoir évoqué de la « déception ». Le syndicat redoute « que ce manque de considération laisse des traces dans les mois qui viennent au niveau de la motivation et du climat social ».

La CFE-CGC « n’a pas trouvé satisfaction dans ses principales revendications », indique-t-elle dans un communiqué annonçant son refus de signer, après avoir consulté sa base. « Les augmentations de salaires et le partage des bénéfices doivent être la hauteur des résultats du Groupe », insiste le syndicat catégoriel. Qui « reste attachée à un partage équitable des richesses issues du travail pour que les performances sociales profitent à tous ».

Force ouvrière estime que cet accord salarial est « inéquitable » et qu’il peut surtout « compromettre gravement la réussite de l’entreprise en démotivant ses forces vives ». La semaine dernière, Jérôme Boussard, de la CGT, estimait que Stellantis lâchait « des miettes ». « C’est 1 000 euros de plus que l’année dernière alors que les bénéfices ont été multiplié par 6 », dénonçait-il. Stellantis a annoncé le 23 février des résultats exceptionnels : 152 milliards de chiffre d’affaires, en hausse de 14 %, et 13,4 milliards de bénéfice net.

Avec la publication d’un procès-verbal de désaccord, la direction reprend la main entièrement sur les négociations salariales. Théoriquement, elle peut faire ce qu’elle veut. Et même ne pas proposer d’augmentation. Pour beaucoup, l’importante communication déjà réalisée sur ces négociations limite les retours en arrière. Surtout, « socialement ce serait impossible », estime un délégué syndical. Par ce refus de signer, les syndicats matérialisent leur amertume et marquent leur territoire.

Nos derniers articles

Fimu : les confidences et anecdotes d’une hébergeuse d’artistes

Comme de nombreux musiciens à Belfort pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), le duo Mastella-Sorchiotti séjourne chez l’habitant jusqu’à la fin du festival. Une tradition pour ce festival qui permet de lier de belles amitiés. Rencontre avec leur hébergeuse.

Ces trois groupes du Fimu qui incarnent la diversité

Allant de la pop au rock en passant par l'électronique, le Festival international de musique universitaire (Fimu) regroupe des artistes alliant différents genres musicaux. Cette pluralité s’illustre avec l’interview de trois groupes d’artistes venus se produire sur le festival.

Avant la naissance, la pollution de l’air nous touche déjà

Certaines personnes sont plus vulnérables ou plus sensibles que d’autres à la pollution de l’air, du fait de leur capital santé ou de leur âge. Par rapport à la population générale, ces personnes vont présenter plus rapidement ou plus fortement des symptômes suite à une exposition à cette pollution, que ce soit à court terme ou à long terme. L'exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse a été associée à un large éventail de conséquences néfastes à la naissance et pendant l'enfance. Récemment, une étude française a mis en évidence la vulnérabilité du placenta à la pollution de l'air…

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts