Le Trois –

PUB

Stellantis et TotalEnergies dévoilent leur batterie plus légère et plus performante

Stellantis et TotalEnergies ont dévoilé un prototype de batterie plus légère et efficace, appelé Ibis (Intelligent Battery Integrated System). | ©Stellantis communication
Nouveauté
Le groupe automobile Stellantis et TotalEnergies ont dévoilé jeudi un prototype de batterie plus légère et efficace, appelée à équiper les véhicules électriques d'ici à 2030. Présenté après quatre ans de recherche, ce projet français appelé "Ibis" (pour "Intelligent Battery Integrated System") est mené en collaboration avec trois laboratoires du CNRS et des bureaux d'étude.
L’investissement de près de dix millions d’euros est financé à moitié par le plan gouvernemental France 2030. L’innovation est adaptable à toutes les chimies de batteries (nickel-manganèse-cobalt, lithium-fer-phosphate, batteries solides), a précisé Francis Roy, qui pilote l’expérience pour Stellantis.

Offrant jusqu’à 12 % d’autonomie supplémentaire, elle marque un “véritable changement de paradigme dans la conception des groupes motopropulseurs électriques”, ont assuré ses concepteurs lors de sa présentation à l’université de Saclay (Essonne). L’innovation centrale de ce type de batterie est qu’elle remplace par des cartes électroniques le chargeur et l’onduleur, qui convertissent le courant dans les véhicules électriques. Son poids, sa taille et son coût sont ainsi réduits.

Le système devient par ailleurs plus efficient, offrant plus de puissance pour la même énergie, mais aussi plus fiable : ses modules sont indépendants et ne bloquent pas la batterie en cas de panne et ses cellules de lithium durent plus longtemps, selon les chercheurs. Il permettrait par ailleurs de se brancher à plus haute puissance sur des chargeurs à courant alternatif, bien moins coûteux que les gros chargeurs à courant continu qui commencent à équiper les grands axes routiers.
À la manoeuvre, Stellantis, maison mère de Peugeot et Fiat, et Saft, filiale de TotalEnergies, ont des intérêts communs : ils ont démarré en mai la production de batteries automobiles dans l’usine de Douvrin (Nord), et ce prototype va être monté et testé dans un véhicule d’ici 2024. L’idée est d’abaisser les coûts et d’augmenter l’autonomie des véhicules électriques, alors que Stellantis compte lâcher les moteurs thermiques en Europe d’ici 2030.
Mais Saft compte aussi développer cette technologie dans le stockage stationnaire d’électricité. Sur le campus de Saclay, devant le laboratoire, un démonstrateur promet un moindre coût d’installation et une emprise au sol réduite pour ces installations qui peuvent durer jusqu’à 25 ans.
Alors que les besoins en stockage d’électricité explosent avec le déploiement accéléré des énergies renouvelables, de nombreuses entreprises tentent de révolutionner le secteur en Allemagne, en Chine ou en Australie.

Nos derniers articles

Fimu : « Ce festival est fou et les gens qui en sont fiers ont raison »

Le Fimu se termine doucement ce dimanche soir. C’est l’heure d’un pré-bilan, avec Julian Catusse, directeur du festival et Delphine Mentré, adjointe à la Ville en charge de la culture.

Fimu : les confidences et anecdotes d’une hébergeuse d’artistes

Comme de nombreux musiciens à Belfort pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), le duo Mastella-Sorchiotti séjourne chez l’habitant jusqu’à la fin du festival. Une tradition pour ce festival qui permet de lier de belles amitiés. Rencontre avec leur hébergeuse.

Ces trois groupes du Fimu qui incarnent la diversité

Allant de la pop au rock en passant par l'électronique, le Festival international de musique universitaire (Fimu) regroupe des artistes alliant différents genres musicaux. Cette pluralité s’illustre avec l’interview de trois groupes d’artistes venus se produire sur le festival.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts