Le Trois –

Les ventes de voitures se sont effondrées de 20% en Europe en mars

Usine Renault de Douai (©Olivier Martin-Gambier).

Difficiles à produire, les automobiles neuves ont vu leurs ventes plonger dans l’Union européenne en mars, victimes des pénuries de semi-conducteurs et de la guerre en Ukraine, a indiqué mercredi l’Association européenne des constructeurs (ACEA).

(AFP)

Difficiles à produire, les automobiles neuves ont vu leurs ventes plonger dans l’Union européenne en mars, victimes des pénuries de semi-conducteurs et de la guerre en Ukraine, a indiqué mercredi l’Association européenne des constructeurs (ACEA).

Au total, 844 187 véhicules ont été écoulés au mois de mars 2022, soit une baisse de 20,5 % par rapport à mars 2021, et près d’un tiers de moins qu’en 2019. Il s’agit du plus faible volume de ventes pour un mois de mars depuis le début de la série statistique en 1990, hors le cas exceptionnel de 2020, qui avait paralysé l’économie au début de la pandémie de Covid-19.

L’arrêt d’usines ukrainiennes s’est ajoutée aux pénuries de composants électroniques et aux problèmes de livraison qui minent l’industrie automobile depuis le printemps 2021. L’Ukraine est notamment le principal fournisseur européen de faisceaux de câblage, des pièces décrites comme le “système nerveux” des voitures. Faute de pièces, plusieurs usines ont été mises en pause à travers l’Europe. Volkswagen a dû interrompre temporairement sa production sur plusieurs sites allemands, dont une partie de son usine historique à Wolfsburg, et Zwickau, son centre de production de voitures électriques. L’usine Renault de Douai, qui produit la Mégane électrique, est à l’arrêt pour 11 jours. “Les problèmes logistiques, renforcés par l’invasion de l’Ukraine par la Russie, ont eu des conséquences néfastes sur la production d’automobiles”, a commenté l’ACEA.

Les principaux marchés ont connu des baisses à deux chiffres, à l’image de l’Allemagne (-17,5%), la France (-19,5%), l’Italie (-29,7%), l’Espagne (-30,2%), la Pologne (-17,4%),la Belgique (-17,7%) ou la Suède (-39,5%). Près de l’UE, le marché britannique recule aussi de 14,3%. Du côté des groupes automobiles, le n°1 européen Volkswagen a vu ses ventes reculer de 24,3%. Seules ses marques de luxe (Porsche, Bentley, Lamborghini et Bugatti) résistent à la crise. Le n°2, le groupe Stellantis, né de la fusion de PSA et Fiat-Chrysler, voit sa part de marché reculer à 20 % avec une forte baisse de ses ventes (- 32,9 %), et des mauvais scores pour Peugeot, Fiat et Jeep. Après des mois de forte chute, Renault résiste mieux au mois de mars (-14,1%), porté par le succès de Dacia. Seul Kia continue sur sa lancée (+10,1%) tandis que Hyundai baisse de 8,2 %. Toyota recule de 12,2%, BMW-Mini de 20,5%, Mercedes-Smart de 13,6%

La fédération des constructeurs allemands (VDA) a fortement abaissé début avril sa prévision de production pour 2022, tablant sur 3,3 millions d’unités produites dans la première économie européenne, une hausse de 7% contre +13% attendus précédemment. Désormais, un “élargissement des sanctions contre la Russie et des interruptions de production en Chine, en raison de la stratégie du « zéro Covid » adoptée par Pékin, pourraient rendre nécessaires d’autres ajustements du pronostic dans les prochains mois”, avait précisé Hildegard Müller, présidente de la VDA.

Nos derniers articles

Champagney : après le Malsaucy, les Ballastières touchés par les cyanobactéries

Les lieux naturels de baignade continuent d’être touchés par la présence de cyanobactéries. Après l’étang du Malsaucy, des cyanobactéries ont été détectées au site des Ballastières, à Champagney, en Haute-Saône.

La Bourgogne-Franche-Comté approuve une feuille de route pour la filière nucléaire

Lors de la dernière assemblée plénière, le conseil régional a approuvé une feuille de route pour soutenir la filière nucléaire régional, notamment en présentant des actions autour de la formation, face aux besoins de recrutement importants formulés par les industriels.

Delle : une borne pour faciliter les opérations de vente en détaxe à la frontière

La direction des douanes de Franche-Comté s’équipe de borne de validation numérique des bordereaux de vente en détaxe. Une borne est notamment accessible à la plateforme douanière de Delle-Boncourt.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts