Le Trois –

Le marché automobile français toujours grevé par les pénuries

Une Peugeot 2008, du groupe automobile Stellantis (©Automobiles Peugeot).

Le marché français des voitures neuves a légèrement rebondi en août mais reste encore près d’un tiers inférieur à son niveau d’avant-crise, toujours lesté par des pénuries de composants électroniques. Au total, 91 403 voitures particulières sont sorties des concessions le mois dernier, soit 3,79% de plus qu’en août 2021, a indiqué jeudi la Plateforme automobile (PFA), qui représente les constructeurs et les équipementiers.

Tanguy Quemener – AFP

Le marché français des voitures neuves a légèrement rebondi en août mais reste encore près d’un tiers inférieur à son niveau d’avant-crise, toujours lesté par des pénuries de composants électroniques. Au total, 91 403 voitures particulières sont sorties des concessions le mois dernier, soit 3,79% de plus qu’en août 2021, a indiqué jeudi la Plateforme automobile (PFA), qui représente les constructeurs et les équipementiers.

Ce résultat positif brise une tendance baissière observée depuis le début de l’année, même si les mois d’août, marqués par des fermetures d’entreprises et de points de vente d’automobiles, sont traditionnellement faibles. Plus significative est la comparaison avec 2019, avant la crise du Covid-19 qui a eu des effets en cascade sur les flux logistiques et la production de semi-conducteurs : le niveau reste inférieur de quelque 29% à cette période, a précisé à l’AFP François Roudier, responsable de la communication de la PFA. “Un bon mois d’août devrait être au-dessus de 105.000” immatriculations, a-t-il souligné, en appelant à être prudent sur la tendance du mois d’août qui traduit davantage une “stabilité” qu’une reprise, selon lui.

Sur huit mois, le déclin des immatriculations reste de 13,81% par rapport à la même période de 2021, selon la PFA: 970.933 voitures particulières ont été mises en circulation. Ce marasme s’inscrit dans le contexte de pénuries de semi-conducteurs et pièces électroniques qui provoquent des arrêts de production dans les usines automobiles, et qui ne semblent pas encore près de se résorber. Côté groupes, c’est Stellantis qui a régné sur le marché le mois dernier, avec 33,6% des immatriculations, une hausse de 14,2% en volumes sur un an.

Déclin des motorisations thermiques

L’ensemble franco-américano-italien a été tiré par les progressions franches de Fiat (+ 45,2 %) et de Peugeot (+ 14,4 %). La marque au lion, forte d’une gamme moyenne renouvelée, s’arroge même 15,6% du marché français. Le groupe rival Renault se replie en revanche de 4,6 % en août sur un mois, affecté par sa marque du même nom franchement dans le rouge (-15,4%), tandis que la “low-cost” Dacia effectue le trajet inverse (+ 13,1 %) et se rapproche des volumes des automobiles au losange. Le groupe contrôle 21,7 % du marché du neuf.

Premier importateur, le groupe allemand Volkswagen détenait le mois dernier 12,2 % du marché français, en repli toutefois de 7,4% en volume sur un an. Seule sa marque d’origine tchèque Skoda a évolué en territoire positif (+17,8%), Volkswagen et Audi se repliant entre 6 et 7%. Pour M. Roudier, il est là aussi difficile de tirer des conclusions, car dans une situation tendue pour les pièces, chaque groupe effectue des arbitrages pour privilégier la construction de certains modèles. Toyota (y compris sa marque haut de gamme Lexus) régnait quant à lui sur 8 % du marché français le mois dernier, en progression de 7,8% en volume, suivi par les sud-coréens Hyundai et Kia (6%, en hausse de 16,2%).

La hiérarchie reste la même sur huit mois, avec Stellantis à 32,7% du marché français, suivi par Renault (24,4%), Volkswagen (12,4%), même si Toyota et Hyundai-Kia sont dans un mouchoir de poche à respectivement 6,26% et 6,25%. Au moment où le gouvernement appelle à la sobriété sur fond de crise énergétique aiguë provoquée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les voitures fonctionnant à 100% aux carburants fossiles poursuivent leur déclin relatif. Les motorisations à essence et diesel équipaient respectivement 37,7% et 16,7% des voitures immatriculées depuis le début de l’année, contre 41,8% et 22,4% lors de la même période de 2021.

En revanche, les automobiles hybrides (carburant-électricité) ont grimpé à 29,4% des immatriculations, contre 25% un an plus tôt, et les 100% électriques à 12,2% alors qu’elles ne représentaient que 8% des nouvelles autos entre janvier et août 2021. Les automobiles les plus vendues en France cette année restent des modèles de gammes inférieures: Peugeot 208 (5,9% du marché), Renault Clio (4,2%), Dacia Sandero et Citroën C3 (4,1%). La Peugeot 2008 ferme la marche du “top 5” avec 3,4% des immatriculations.

Nos derniers articles

Belfort, 2e antenne du Village by CA en Franche-Comté

Le Village by CA Franche-Comté, implanté depuis 7 ans à Besançon, ouvre un deuxième site au CrunchLab à Belfort, pour renforcer son ancrage régional dans le nord Franc-comtois. Une façon d’être toujours au plus près des start-up, entreprises et écosystèmes territoriaux, qui confirme l’ambition du Village by CA Franche-Comté d’accompagner les entrepreneurs locaux pour impulser le développement et la transformation de tout le territoire.

Champagney : après le Malsaucy, les Ballastières touchés par les cyanobactéries

Les lieux naturels de baignade continuent d’être touchés par la présence de cyanobactéries. Après l’étang du Malsaucy, des cyanobactéries ont été détectées au site des Ballastières, à Champagney, en Haute-Saône.

La Bourgogne-Franche-Comté approuve une feuille de route pour la filière nucléaire

Lors de la dernière assemblée plénière, le conseil régional a approuvé une feuille de route pour soutenir la filière nucléaire régional, notamment en présentant des actions autour de la formation, face aux besoins de recrutement importants formulés par les industriels.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts