Le Trois –

General Electric : les blocages sont levés à Belfort et Bourogne

Les salariés de l'entité turbines à gaz de General Electric bloquent les ateleirs de Bourogne et de Belfort depuis plusieurs jours.
Les salariés de l'entité turbines à gaz de General Electric bloquent les ateleirs de Bourogne et de Belfort depuis plusieurs jours.

Les salariés des ateliers de l’entité turbines à gaz de General Electric, à Bourogne et Belfort, ont bloqué l’usine pendant plusieurs jours. Ils dénonçaient l’effritement des acquis sociaux. Les blocages ont été levés jeudi soir après négociations.

Les salariés des ateliers de l’entité turbines à gaz de General Electric, à Bourogne et Belfort, ont bloqué l’usine pendant plusieurs jours. Ils dénonçaient l’effritement des acquis sociaux. Les blocages ont été levés jeudi soir après négociations. – mis à jour le 5 février à 14h10.

Sept jours de blocage à Bourogne, dans l’entité turbines à gaz de General Electric. Quatre jours à Belfort. Les salariés sont montés au créneau vite et fort pour défendre leurs acquis sociaux (notre article), alors que se déroulaient les négociations annuelles autour des salaires. L’inscription dans l’agenda social d’une réflexion pour réduire les RTT, gratter les temps de douche et discuter des heures de week-end a mis le feu au poudre. Des points extrêmement clivant.

Le ton est rapidement monté et les discussions rapidement rompues. Mais ce jeudi, la CGT – syndicat majoritaire dans le collège des ouvriers – a négocié avec la direction un protocole de sortie de crise. Les blocages ont été levés dans la foulée, ce jeudi soir, après une assemblée générale des salariés. « On ne touche pas aux acquis sociaux », note Cyril Caritey, délégué syndical CGT. « La direction s’est engagée à retirer les points clivant », assure Cyril Caritey. Le délégué syndical annonce également qu’une quatrième réunion de négociation salariale est programmée, pour discuter de nouveau de la répartition globale de l’enveloppe des augmentations.

« Les salariés ont lancé un message clair à la direction »

L’agenda social, qui sera discuté tout au long de l’année, évoquera d’abord la mise en place d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), puis un accord sur le télé-travail. Des moyens supplémentaires seront aussi discutés pour être alloués à la commission santé, sécurité et condition de travail (CSSCT). La pénibilité et le temps de travail viendront ensuite.

« Les salariés ont lancé un message clair à la direction », rappelle pour sa part un délégué syndical Sud, de Bourogne : pas touche aux acquis sociaux. « Le temps dira si la direction remet le couvert ou non », poursuit-il, rappelant les bons résultats de l’entreprise, le PSE récent qui a réduit les effectifs et les efforts consentis en 2020 par les salariés pour traverser la crise sanitaire.

La direction de GE EPF a conclu un accord avec la CGT pour lever les blocages des deux sites. Les négociations salariales annuelles devraient reprendre prochainement », indique la direction de General Electric dans un communiqué.

Nos derniers articles

Lure : La Bougie du Sapeur, ce journal humoristique qui sort tous les quatre ans

La Bougie du Sapeur, journal humoristique périodique qui paraît tous les 29 février, est disponible en kiosque. Ce quotidien unique en son genre puise son nom du personnage Sapeur Camember, créé par Georges Colomb alias Christophe, dessinateur de Lure.

Belfort : un immeuble entièrement rénové pour tenter de redonner vie à l’avenue Jean-Jaurès

D’ici un mois, les locataires pourront s’y installer. Après plusieurs années inoccupés, des appartements et une maison en arrière-cour dans l’avenue Jean-Jaurès à Belfort ont été refaits à neuf pour attirer de nouveaux habitants.

Un nouveau centre de santé ouvre à Bessoncourt le 4 mars

Un nouveau centre de santé ouvre ses portes à Bessoncourt, à partir du lundi 4 mars. Du lundi au jeudi, trois médecins se relaieront pour assurer 16 heures de consultation. Deux médecins retraités accompagnent une jeune praticienne. Le projet est porté par l’association d’aide à domicile Amaëlles.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal