Le Trois –

GE : les syndicats perturbent les vœux du nouveau directeur de gaz

Mari-Guite Dufay écrit à Emmanuel Macron pour obtenir un moratoire sur le plan social à General Electric Steam Power
Les syndicats de GE Gaz ont perturbé les voeux de la direction pour présenter leur mécontentement des négociations salariales. | ©Le Trois – illustration
La cérémonie des vœux de Fabien Thévenot, nouveau dirigeant de l’entité turbines à gaz de General Electric en France, a été perturbée par les syndicats, mécontents des négociations salariales alors que les bénéfices sont au rendez-vous.

« NAO 2024, cherchez l’erreur ! » La CFE-CGC et Sud Industrie s’étranglent dans un communiqué de presse de la tournure des négociations annuelles obligatoires (NAO) au regard des résultats financiers du groupe. « Nous avons plus que triplé nos bénéfices et généré près de 70 % de flux de trésorerie disponibles supplémentaires », se réjouissait, dans une lettre aux salariés, Larry Culp, le p-dg du conglomérat américain, par ailleurs à la tête de GE Aerospace. « La rentabilité s’est considérablement améliorée », ajoute-t-il. De son côté, Scott Strazik, à la tête de GE Vernova, qui regroupe les activités énergie, salue l’obtention « de meilleurs résultats en 2023 ». « Chez Power, nous avons dépassé nos prévisions de croissance, de bénéfices et de trésorerie pour l’année, grâce à notre activité Gas Power », a-t-il ajouté.

« La direction peine à redistribuer les richesses produites par les salariés », s’indignent les deux syndicats dans un communiqué de presse ; ils se sont immiscés dans la cérémonie des vœux du nouveau directeur, Fabien Thévenot (lire notre article), ce mardi, pour notifier leur mécontentement. Une centaine de personnes a participé au mouvement, selon les syndicats. L’intersyndicale « ne demandent qu’une compensation de l’inflation 2023 ».

Lors de la quatrième réunion de négociation, la direction a proposé 4 % d’augmentation générale au non-cadres et d’augmentation individuelle de 4 % pour les cadres. Pour les premiers, un talon est mis à 110 euros. La proposition « vise à trouver le meilleur équilibre pour les employés et notre entreprise », justifie la direction dans un mail adressé aux salariés et consulté par Le Trois. Selon elle, elle répond « aux attentes [des] employés et ce, dans les limites d’un contexte socio-économique caractérisé par des chantiers prioritaires, parmi lesquels les investissements dans l’amélioration de performance de [des] produits, et le ralentissement de la croissance [des] coûts qui ont progressé en 2023 plus vite que l’inflation, ce qui affecte le coût de nos produits et donc notre compétitivité ».

L’intersyndicale CFE-CGC et Sud espère que cette interruption « porte ses fruits ». Le prochain round des négociations est programmé est le jeudi 8 février.

Malgré ce contexte financier, les syndicats sont particulièrement inquiets du déclassement des sites belfortains de General Electric (lire notre article) et par le lancement de GE Vernova.

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal