Le Trois –

Fontaine : une plateforme logistique, une ligne de production et 300 emplois pour le groupe Atlantic

Le groupe Atlantic est installé à l'Aéroparc depuis 2000. | ©Le Trois – Thibault Quartier
Nouveauté
Une plateforme logistique de 72 000 m2 devrait bien voir le jour à l’Aéroparc de Fontaine. Mais pas d’Amazon en vue. C’est le groupe industriel Atlantic, implanté depuis 2000, qui va y regrouper ses flux logistiques. En parallèle, une nouvelle ligne de production sera installée dans l’actuelle usine. Ce projet doit créer 300 emplois d’ici 2026-2027.

Le groupe Atlantic est implanté à l’Aéroparc de Fontaine depuis 2000. Il compte aujourd’hui 350 salariés et enregistre une croissance très forte. L’entreprise comptabilisait 40 personnes en 2000, 80 en 2008 et 175 en 2018. Elle fabrique notamment des chauffe-eaux électriques, des chauffe-eaux thermodynamiques et des ballons échangeurs. « Les deux derniers produits sont en très forte croissance », confirme Cyril Constant, directeur de l’usine de Fontaine. Chaque année, l’usine produit 380 à 400 000 produits, des solutions bas carbone. L’actuelle usine s’étend sur 20 000 m2. Le groupe compte une quinzaine d’implantations en France.

Pour accompagner cette croissance, le groupe s’associe avec l’aménageur Vailog. En 2019, celui-ci avait présenté un projet d’installation d’une plateforme logistique de e-commerce (lire nos articles). Après des recours, le permis de construire avait été annulé. Et à l’automne, Amazon avait enterré son projet (Lire notre article). Depuis, l’aménageur travaille à un autre projet. Il va investir 60 millions d’euros pour construire cette plateforme logistique de 72 000 m2, pour le compte du groupe Atlantic ; le terrain est située à proximité immédiate de l’usine. Cette implantation vise à rationaliser les flux logistiques du groupe des usines de Fontaine et Saint-Louis (Haut-Rhin) et de les rassembler sur un même site. Celui-ci doit accueillir la matière première nécessaire à la fabrication et les produits finis. 80 emplois seront créés avec cette plateforme. « Nous avons des produits gourmands en surface de stockage », convient Cyril Constant. Aujourd’hui, l’entreprise fait appel à des prestataires, ce qui génère des flux supplémentaires, notamment de poids lourds.

Le groupe Atlantic s'associe à Vailog pour construire une plateforme logistique à l'Aéroparc. | ©Le Trois – Thibault Quartier

5 ha d’espaces verts

La construction de la plateforme logistique permet ainsi de libérer de l’espace dans l’entité actuelle pour porter « un projet de croissance de l’outil industriel ». Une nouvelle ligne de production est attendue d’ici 2026-2027, avec 220 emplois à la clé. L’opération doit créer, au total, 300 emplois. À terme, 650 emplois sont donc prévus dans l’usine. Cette rationalisation doit permettre d’éviter de rejeter 250 tonnes de CO2, selon les calculs de l’entreprise, soit l’équivalent de 1,3 million de kilomètres en voiture. « C’est une étape supplémentaire du développement de l’Aéroparc (lire notre article) », salue Damien Meslot, , président Les Républicains (LR) du Grand Belfort

Le bâtiment doit faire 14 mètres de haut. Le toit sera équipé à plus de 45 % de panneaux photovoltaïques, capable de fournir 3 millions de kWh, assure Éric Veron, le p-dg de Vailog. « il génèrera plus d’électricité qu’il n’en consommera », garantit-il. Il répondra à une haute qualité environnemental, visant le niveau « excellent » des critères Breeam, un standard de certification britannique. Sur les 18 hectares, 5 seront consacrés par l’aménageur à des espaces verts. 250 arbres et arbustes doivent être plantés et 3 à 4 hectares de prairie hydrophiles est envisagés ; une activité de pâture pourrait y être installée.

Le chantier doit débuter à l’automne. La plateforme doit être terminée fin 2024 et l’aménagement du groupe Atlantic est envisagé début 2025 indique Vailog.

Des recours potentiels ?

Ce projet d’agrandissement « d’une entreprise bien implantée va rassurer beaucoup de riverains », note Pierre Fierter, maire de Fontaine. « Beaucoup s’inquiétait du e-commerce », convient-il. Concernant les procédures judiciaires, « cette histoire est derrière nous », rassure Damien Meslot. « Nos vicissitudes sont derrière nous », valide Éric Veron, qui certifie que l’entreprise ne va pas retomber dans les mêmes « écueils » que lors du premier dépôt de permis de construire, réalisé dans un contexte délicat, celui du covid-19 rappelle-t-il. Il a aussi souligné que le tribunal avait retoqué le permis (lire notre article) sur des éléments de « forme ». Les Amis de la Terre et France nature et environnement avaient communiqué à l’automne sur l’arrêt du projet Amazon (lire notre article). Les deux associations étaient partie prenante du recours, avec des communes limitrophes et des riverains ; elles n’avaient toutefois pas pris la peine de communiquer avec elles. « Nous avons pris les dispositions juridiques pour sécuriser l’implantation du groupe Atlantic et ne pas avoir de mauvaise surprise au dernier moment », confie Bastien Faudot, élu d’opposition (gauche républicaine et socialiste) à Belfort, et qui avait mené la lutte juridique auprès des communes. « On s’est battu pour que ce ne soit pas une plateforme de e-commerce, qui détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée », indique-t-il. Les élus ne veulent pas s’opposer à une production « de biens à haute valeur ajoutée, à des emplois qualifiés et qui contribue à diminuer le déficit de la balance commerciale française ». « Nous saluons l’esprit de concertation et le sérieux de Vailog et du groupe Atlantic qui ont voulu échanger avec nous, poursuit l’élu. Cela nous permet d’aboutir à une implantation qui correspond aux intérêts de notre économie locale et nationale. » Le permis de construire a été délivré à Vailog au mois d’avril. Le délai du dépôt possible de recours est aujourd’hui dépassé.

Vailog va construire une plateforme logistique pour le groupe Atlantic à l'Aéroparc de Fontaine. | ©Le Trois – Thibault Quartier

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts