Le Trois –

PUB

Dans les coulisses du show de présentation de la nouvelle Peugeot 3008 au Matternlab

La présentation de la nouvelle voiture signée Peugeot avait des allures de spectacle son et lumière. | ©Le Trois - EC
Reportage
Au Matternlab, Peugeot a mis les petits plats dans les grands pour dévoiler sa nouvelle 3008 mardi 12 septembre. Le Trois y était invité. Reportage sur l’accueil qui était réservé aux journalistes pour ce jour un peu spécial.

Dress code imposé  : chaussures plates et pantalons longs, en prévision d’une visite de l’atelier de montage de l’usine Stellantis. C’est pourtant dans les plus beaux attirails que se sont présentés 250 journalistes au Matternlab, ce mardi 12 septembre, essentiellement masculins, pour découvrir le nouveau Peugeot 3008 aux cinq motorisations, dont trois électriques (lire notre article).

Et tout était millimétré ; les arrivées et départs, avec des transferts de journalistes à la gare et à l’aéroport. Des coordinateurs, des taxis pour les véhiculer. Du personnel sur le parking pour indiquer l’évènement à ceux qui s’y étaient aventurés en voiture. Devant, impossible de louper l’évènement. Des dizaines de journalistes attendent à l’ombre alors qu’il fait déjà très chaud, sous l’immense logo Peugeot, cachant pour l’occasion la façade du Matternlab. Devant le bâtiment sochalien, plusieurs voitures camouflées laissent présager les lignes de la voiture à découvrir à l’intérieur de ce bâtiment historique de l’usine de Sochaux.

[ En images ]

À l’entrée, un comité d’accueil attend les journalistes qui sont équipés de bracelets de couleurs différentes, selon leur groupe : bleu, vert, rose. Une couleur associée à un QR code, qui annonce le programme, millimétré, de cette journée si spéciale pour le dévoilement de cette nouvelle voiture (lire ici).

Immenses buffets, distribution de boissons pétillantes, de jus artisanaux, tout cela par des serveurs habillés très élégamment, la cérémonie a des airs de gala. Dans cet immense espace, une séparation a été construite pour créer des salles à l’ombre des regards pour cacher la voiture qui sera bientôt dévoilée. Deux vigiles veillent au grain, devant une entrée calfeutrée.

« Follow me ». De jeunes recrues portent des pancartes de la couleur des bracelets pour rassembler les journalistes par groupes. Il est 11 h 53 lorsque tout le monde se dirige religieusement, par couleur, devant la porte. Certains jouent des coudes pour rentrer plus facilement. Mais ils seront déçus, à l’intérieur, la voiture n’est pas encore visible. 12 h pile, les meneurs rentrent, après avoir attrapé un carnet stylisé et un stylo offert par Peugeot. Plongés dans l’obscurité, se dressent devant eux des rideaux tactiles, interactifs cachant la voiture pour quelques instants encore. Les plus courageux s’avancent pour toucher le rideau, guidés par des effets sonores, ambiance fond marin. Il faudra attendre 12 minutes pour que le mur se relève. Un show musical et lumineux de deux minutes démarre. Sous les applaudissements, les prestations s’enchaînent. Linda Jackson, directrice générale de Peugeot, entame le bal des discours. Dans le fond, d’immenses prompteurs dictent le speech. « Next level », « dynamique », « athlétique », « griffée », les descriptifs s’enchaînent sur la nouvelle voiture électrique et hybride.

Les journalistes sont ensuite amenés à se répartir dans différents salons. On leur propose plusieurs ateliers, l’après-midi: pour parler du design, de la nouvelle plateforme STLA ou encore pour visiter l’usine. Chaque journaliste prend le temps des photos dans le détail, des vidéos de présentation ou encore d’émissions en direct. Mais avant cela, ce sont des mets des plus distingués qui attendaient tous les protagonistes. Coquilles Saint-Jacques, amuse-bouches et viennoiseries au programme. 

Au total, 8 groupes ont pu monter dans des bus, l’après-midi, à partir de 13 h 15, pour visiter le nouveau montage et l’atelier de batterie à Stellantis. Gare aux robots sur le passage dans l’usine, les journalistes ont trotté entre ceux-ci pour tenir le timing imparti et visiter en une petite demi-heure l’usine. Attention aux retardataires, des missionnés avaient en charge de vérifier qu’aucun journaliste ne s’était égaré au coin fumeur au moment d’un des ateliers prévus. Tablettes à la main, les professionnels ont géré d’une main de maître les invités du jour. 

Dans les différents endroits, peu de conversations en français. Des journalistes anglais, américains, italiens, espagnols sont présents. Des traducteurs se relaient toute la journée. Doté d’un casque et d’un appareil audio, chaque journaliste sélectionne sa langue et profite des ateliers en anglais ou français. Tout a été pensé dans le détail. Le temps de reposer les gilets bleus prêtés pour visiter l’usine, et les voici repartis, dès 16 h, vers l’ensemble du reste de la France, et du monde. Dans les heures qui ont suivi, les articles n’ont pas tardé à affluer. Pari réussi pour Peugeot.

Nos derniers articles

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Le tribunal reconnaît le “caractère professionnel” du burn-out d’un ancien salarié de Segula

Nordine El Mir a dénoncé ses conditions de travail à Segula Technologies, entreprise qu’il a quitté en 2020. Cette situation l’a conduit, alors, à se mettre en arrêt, pour burn-out. Celui-ci n’a pas été reconnu par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) au titre de la législation professionnelle. Le tribunal judiciaire de Montbéliard vient d’invalider cette décision.

Les Eurockéennes aménagent un city stade au camping

L’édition 2024 a un petit accent football pour les Eurockéennes, Euro 2024 oblige. Dans sa volonté de renforcer les animations au camping, le festival aménage un terrain de football où seront organisés trois tournois au cours du week-end. Accélération, crochet, feinte de tir… et but !

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts